De l’amitié…

MTCela faisait un moment que cet article me trottait dans la tête…

Ce qui paraissait évident lorsque nous étions enfant ou adolescent ne l’est plus forcément quand les responsabilités d’adulte font leur apparition.

L’amitié est très fragile et n’est jamais acquise. La personne que nous avons rencontré il y a 10 ans n’est plus la même que celle de maintenant. Et également, vraisemblablement les personnes qui sont nos amis d’enfance, si nous les rencontrions maintenant ne deviendraient pas forcément nos amis…

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: 14 choses que les personnes qui ont confiance en elles ne font pas)

Souvent dans l’amitié, les personnes recherchent une écoute, des individus qui les comprennent, qui les aiment pour ce qu’ils sont et qui les respectent. Il est difficile de trouver un équilibre dans l’amitié et cela peut souvent devenir à sens unique. Si vous vous rappelez un peu des cours de philo au lycée, dans chaque relation il y a un sujet et un objet…

Les individus ne cherchent pas à s’intéresser à quelqu’un, ils cherchent d’autres individus qui s’intéressent à eux. En fait nous sommes tous assez égoïstes…

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: 10 choses que les gens qui réussissent font différemment pour réaliser leurs rêves)

Et comme dirait François de La Rochefoucauld: « Si vous voulez vous faire des ennemis, surpassez vos amis; mais si vous voulez vous faire des alliés, laissez vos amis vous surpasser. »

Et plus vous avez du succès et plus vous avez des ennemis/moins vous avez d’amis. Je me souviens qu’Oprah Winfrey disait dans une interview qu’elle avait du mal à se faire de vrais amis à cause de son succès et de sa fortune (Oprah est multi-milliardaire)…en général les gens n’aiment pas trop être dans l’ombre d’une autre personne…au final, elle n’a qu’une seule véritable amie, Gayle King.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Personnes qui ont de la force de caractère: les 13 choses qu’elles évitent de faire)

D’ailleurs on voit ses vrais amis quand on réussit, pas quand on échoue. Quand on échoue, les gens nous aident volontiers et ça les confortent dans leur petit confort et le fait de ne pas prendre de risque…Par contre quand on réussit, c’est limite « pourquoi eux et pourquoi pas moi » (ils ne voient pas tous les sacrifices et tout le travail derrière…).

Tenez faites un petit test pour voir, ça prend 2 minutes…mettez sur votre mur Facebook « on vient de s’acheter la dernière Mercedes » résultat: 3 likes, 0 commentaire.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: PERSONNES TOXIQUES, comment les identifier (et s’en protéger))

Mettez maintenant : « Ah il vient de m’arriver une tuile… » résultat: 10 commentaires du style « mais qu’est ce qui t’es arrivé ?? ».

Souvent, et c’est malheureux, certains de vos amis, de vos connaissances ne sont pas forcément les plus heureux quand il arrive quelque chose de bien dans votre vie…vous savez que depuis l’apparition de Facebook, il y a des gens qui partent en dépression car ils se rendent compte que leurs « amis » font beaucoup plus de choses qu’eux dans leur vie…Ah cette satanée habitude de se comparer à l’autre, au voisin…

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: 8 raisons pour lesquelles vous n’arrivez pas à vous sortir de « l’effet plateau » !)

Pour ma part, la seule personne avec qui je me suis comparé, c’est moi-même; toujours dans l’optique de m’améliorer, de faire mieux qu’avant. Chaque personne a une histoire unique, et ce serait absurde de se comparer avec les autres, sans même parler de les juger…

D’ailleurs, petite parenthèse: Selon un proverbe indien: « Avant de juger une personne, marche pendant 3 lunes dans ses mocassins. »

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: 38 personnalités qui ont échoué au départ)

Parfois quand vous avez un peu de réussite dans votre vie, et que vous avancez, que vous évoluez, cela ne plaît pas du tout à certains de vos amis et ils vont tout faire pour vous rabaisser et vous garder au même niveau qu’eux, ou au même niveau que vous étiez avant (ou leur perception de ce que vous étiez avant; (rappelez-vous, les gens aiment bien mettre les autres dans des cases; ne prenez jamais l’étiquette que l’on veut vous coller…)). Ça peut aller très loin, et même jusqu’à être dans le déni de ce que vous êtes, ce que vous faites…le déni de votre « nouveau vous » finalement.

Par exemple: « Il y a 20 ans tu faisais tout le temps des blagues, ce n’est pas possible que tu sois sérieux maintenant. Les gens ne changent pas ! ».

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Les 3 livres qui m’ont le plus inspiré !)

D’ailleurs quand on vous dit que vous n’avez pas changé, c’est plutôt bon signe, cela veut dire que vous avez vraiment changé et que ça stresse la personne qui vous a dit ça.

Aussi la remarque typique de la personne qui veut vous rabaisser ou garder au même niveau qu’elle, c’est: « on est pareil ! »… Non on est pas pareil !…chaque personne a un chemin de vie différent, des experiences differentes, est passée par des épreuves differentes, a subi des traumatismes différents…a un caractère diiférent, une attitude différente…

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: En parlant d’amour…)

Autre remarque que j’ai déjà entendu: « on ne peut pas aller contre nature… » (que ce soit physiquement, mentalement…). En gros Votre changement ça stresse l’Autre…

Et oui les gens changent/évoluent…et heureusement !

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Comment gagner un débat dans 100% des cas)

D’ailleurs en parlant « d’être pareil », souvent vos amis/vos proches voient en vous des défauts qui sont en fait les leurs…

Il arrive aussi qu’ils essayent de vous associer à certaines personnes (auxquelles, et vous le savez très bien, ils portent peu d’estime) toujours dans le but de vous tirer vers le bas.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: L’histoire fascinante d’Abraham Lincoln)

Afin d’illustrer mes propos, je vais vous citer un passage très intéressant du livre « 100 ways to motivate yourself: change your life forever » (qu’on pourrait traduire par « 100 façons de se motiver: changez votre vie pour toujours ») de Steve Chandler (ce livre n’existe pas encore en français):

“16. Choisissez les « happy few ». (heureux privilégiés, heureux élus).

Eloignez-vous poliment de vos amis qui ne supportent pas les changements dans votre vie.

Car c’est sûr, Il y aura des amis qui ne les supporteront pas. Ils seront jaloux et auront peur à chaque fois que vous changerez/avancerez. Ils vont voir votre nouvelle motivation comme une condamnation de leur propre manque de cette dernière. De manière subtile, ils vont vous ramener à ce que vous étiez avant. Méfiez-vous des amis et la famille qui le font. Ils ne savent pas ce qu’ils font.

Les personnes avec qui vous passez du temps changeront/influenceront votre vie d’une façon ou d’une autre. Si vous vous associez avec des personnes cyniques, elles vont vous tirer vers le bas avec elles. Si vous vous associez avec des personnes qui vous soutiennent et vous encouragent à être heureux et à réussir, vous aurez une bonne longueur d’avance sur le chemin du bonheur et du succès. »

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: La chance est une compétence)

Sans même avoir du succès, mais juste en étant dans l’action, cela peut stresser certains de vos amis. Ils prennent presque cela comme une attaque personnelle, comme si on essayait de les rabaisser alors que ce n’est pas du tout le cas.

Le fait d’être heureux ou que « ça aille bien » peut également être source de stress pour ceux qui vous entourent. C’est comme à la télé, si tout allait bien, les gens ne suivraient plus les programmes, les infos…les gens ont besoin de se rassurer, de savoir qu’il y a des situations pires que la leur sur terre…c’est comme ça, c’est dans la nature humaine…heureusement tout le monde n’est pas comme ça, et mon article n’est pas là pour faire des généralités, loin de là…

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Et si vous gagnez au loto ?)

Pour ma part il est vrai qu’il m’arrive d’être dur avec les personnes que j’aime, mais ce n’est pas pour les rabaisser, bien au contraire, c’est pour qu’elles donnent le meilleur d’elles-mêmes. Et si je suis dur avec elles, je suis encore 100 fois plus dur avec moi-même !

J’ai la chance de n’avoir jamais été une personne jalouse ou envieuse, car j’ai la philosophie d’aller de l’avant et je sais que j’attendrai mes objectifs quoi qu’il advienne. Si un ami s’achète une Lamborghini (oui ça fait un peu cheesy comme exemple…mais bon =) ; et non mon but ultime n’est pas de rouler en Lamborghini…), je serai le premier à être content pour lui et à le féliciter, tout en sachant que moi aussi un jour j’en aurai une ! Ou en tout cas, je ferai tout pour que cela se produise, et sans regret.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Etre occupé et être productif sont 2 choses différentes ! [3 conseils pour améliorer votre productivité])

Comme dirait Will Smith : «Ne cours pas après les gens. Sois toi-même, occupe-toi de tes propres affaires et sois persistant dans l’effort.

Les bonnes personnes, celles qui sont destinées à faire partie de ta vie, viendront elles-mêmes vers toi et resteront.»

D’ailleurs Will Smith a employé une autre citation très juste (d’auteur inconnu): « Haters will broadcast your failures, but whisper your success ! » (ce qui veut dire en français: « Vos ennemis (les aigris, les jaloux) vont « promouvoir » (parler (haut et fort) de) vos échecs, mais murmurer votre succès ! »), à méditer…

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Les marchands de sable)

Pour finir, je partage avec vous un poème de Mère Teresa qui parle de la relation aux autres et de l’amitié, entre autres…

« De toute façon:

Les gens sont souvent déraisonnables, irrationnels et égocentrique. Pardonnez-leur de toute façon.

Si vous êtes gentil, les gens pourront vous accuser d’hypocrisie ou d’arrière-pensées égoïstes. Soyez gentil de toute façon.

Si vous réussissez, vous gagnerez des amis infidèles et de véritables ennemis. Réussissez de toute façon.

Si vous êtes honnête et sincère les gens peuvent vous tromper. Soyez honnête et sincère de toute façon.

Ce que vous passez des années à créer, certains pourront le détruire en un instant. Créez de toute façon.

Si vous trouvez la sérénité et bonheur, certains pourront être jaloux. Soyez heureux de toute façon.

Le bien que vous faites aujourd’hui sera souvent oublié. Faites-le bien de toute façon.

Donnez le meilleur que vous ayez et ce ne sera jamais assez. Donnez le meilleur de toute façon.

En dernière analyse, c’est entre vous et Dieu. Cela n’a jamais été entre vous et eux de toute façon. »

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Les 7 clefs de la réussite)

 
Mon conseil: Faites le ménage dans vos relations, vous ne vous en porterez que mieux.

Bien sûr, j’aurai pu vous dire que l’amitié, c’est magnifique, et c’est vrai ! Mais je voulais faire un article avec un angle différent, un peu plus « real life ».

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Persévérons !)

 

Et vous je suis sûr que vous vous êtes déjà retrouvé dans cette situation avec un de vos proches; comment avez-vous géré cela ? Ou alors peut-être, êtes-vous vous-même jaloux, envieux de la situation de certains de vos amis ?


Une réflexion au sujet de « De l’amitié… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge