Schwarzenegger ectomorphe ?

AS2Schwarzenegger est-il ectomorphe ? Si vous êtes intéressé par le sujet, ou que vous ne savez tout simplement pas ce qu’est un ectomorphe, je vous invite à lire ces articles ici et ici.

Si vous souhaitez passer directement à la partie où je parle d’Arnold en tant qu’ectomorphe, descendez plus bas au niveau de l’astérisque *.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Faire construire une maison aux Etats-Unis)

En terme de bodybuilding, Schwarzenegger (surnommé « The Austrian Oak » (le « chêne autrichien »)) est une légende et certainement un des plus grands bodybuilders, outre le fait d’avoir développé une musculature impressionnante (de mémoire il a même été dans le Guinness Book pour la taille de ses biceps et de son tour de poitrine; même s’il est plus réputé pour ses proportions que pour son volume, car les BB des générations suivantes sont encore plus impressionnants, comme Ronnie Coleman par exemple), il faut savoir également qu’il était millionnaire à l’âge de 25 ans avant de commencer sa carrière dans le cinéma (grâce à ses investissements dans la pierre)…il a eu 3 carrières à succès: en tant que bodybuilder (4 fois Mr Univers (plus jeune Mr Univers à 20 ans), 7 fois Mr Olympia (un record à l’époque), entre autres…), acteur (l’acteur le mieux payé dans les années 90, a gagné le Golden Globe en 1977 (« New Male Star of the Year »; pour le film « Stay Hungry ») et a été nominé pour un 2ème Golden Globe en 1995 (« Best Actor – Musical or Comedy »; pour le film « Junior »)) et homme politique (gouverneur de Californie de 2003 à 2006, réélu en 2006 jusqu’à la fin du mandat en 2011). Il était également marié à Maria Shriver, une héritière de la famille Kennedy et possède une fortune de $300M de dollars (bien plus selon certaines sources), et a un QI de 135 (non je ne plaisante pas).

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: L’ogre Depardieu !)

Tout ça pour vous dire que je respecte Arnold et que c’est un de mes modèles (plus dans le sens dans lequel il a mené sa vie que pour son apparence physique), et que je ne dis pas qu’il est ectomorphe pour le rabaisser (car beaucoup considèrent que c’est un pur mésomorphe (un débat sans fin sur le net)), mais car je pense réellement que c’est le cas. Il dit d’ailleurs lui-même qu’il était très fin voire maigre quand il était enfant et au début de son adolescence (il a commencé la musculation à l’âge de 14 ans).

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Les 5 regrets des personnes en fin de vie)

Mais tout n’a pas toujours été évident pour Arnold, il est né dans le village de Thal à côté de Graz en Autriche, d’un père policier et d’une mère au foyer. Son père a toujours préféré et favorisé son grand frère Meinhard, ce qui a beaucoup affecté le jeune Arnold (il n’a d’ailleurs pas assisté à l’enterrement de son frère quand ce dernier est mort à l’âge de 24 ans d’un accident de voiture). Il était également battu par son père.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Le monde du travail…)

Très jeune, il a voulu partir le plus loin possible de ce petit village, et un jour il est tombé sur un journal avec un article sur Reg Park, un bodybuilder anglais qui était également acteur aux Etats-Unis et businessman…Et dans cet article, tout le parcours de Reg était décrit (plus tard ce dernier deviendra le mentor d’Arnold suite à leur rencontre aux Etats-Unis, et Arnold battra même son idole lors d’un concours de bodybuilding), si jusqu’à présent Arnold n’avait pas de plan pour partir, désormais il en avait un. Le fait de devenir bodybuilder lui servirait de véhicule pour partir à l’étranger et notamment aux Etats-Unis afin d’apprendre l’anglais, et de devenir acteur, businessman et homme politique (c’est ce qu’il pensait déjà alors qu’il était encore adolescent…).

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: La procrastination structurée)

Du coup il s’est mis à fond dans le bodybuilding dès l’âge de 14 ans. Tout le monde dans son village le prenait pour un extraterrestre, son père désapprouvait totalement, ses amis rigolaient ne voyant en lui qu’un petit gars tout chétif, un rêveur. D’ailleurs il n’a jamais eu le soutient ni de son frère ni de son père, et ce même quand il a connu le succès…il a, par contre, toujours eu une bonne entente avec sa mère, même si elle aurait souhaité qu’il fasse une école de commerce au lieu de se lancer dans le bodybuilding.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: De l’amitié…)

Son père, lui, était déterminé à le faire devenir policier comme lui, tout ce qu’Arnold faisait n’avait pas de sens, c’était ridicule.

Arnold à l’âge de 18 ans fait son service militaire d’un an (comme tous les jeunes hommes autrichiens) tout en continuant à s’entraîner (en 4 ans il avait déjà un physique impressionnant), il se levait pendant la nuit pour faire des pompes et autres exercices (sans matériel évidemment) pour ne pas relâcher ses efforts et perdre son physique durant cette année « perdue ». Il alla même jusqu’à faire le mur pour participer à une compétition (sa 1ère) à Stuttgart en Allemagne, compétition qu’il remporta, contre toute attente. Il fut lui même surpris et cet évènement a eu un impact extraordinaire sur sa vie, il s’est dit que même si tout le monde est contre vous, que tout le monde vous dit que c’est impossible, non seulement vous pouvez réussir mais aussi vous pouvez devenir le meilleur. C’est ce qui déterminera sa vie par la suite, et les actions qu’il prendra en tant qu’acteur, businessman et homme politique.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Joe Girard: le meilleur vendeur de tous les temps)

Il revient donc à la caserne, où évidemment il a été plutôt mal accueilli et il a été mis au « trou » pendant 1 semaine. Cependant une fois que les officiers ont appris qu’Arnold avait remporté une compétition de bodybuilding, ils l’ont convoqué dans leur bureau, lui ont passé un savon, et ensuite, au grand étonnement d’Arnold lui ont dit qu’ils allaient lui mettre en place une salle de musculation dans la caserne et qu’il devrait désormais travailler en cuisine (du coup il pouvait manger à volonté et sa nourriture ne serait plus rationnée comme les autres). Tout simplement car ils ont voulu faire d’Arnold un exemple (sur le plan du physique/fitness) pour les autres militaires (un peu comme Stakhanov finalement, mais pas pour les mêmes raisons évidemment). Cela lui a été très bénéfique car il a gagné 12 kilos de muscles durant cette année de service militaire.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: 14 choses que les personnes qui ont confiance en elles ne font pas)

Par la suite il a fait un passage en Angleterre et ensuite s’est retrouvé aux Etats-Unis (toujours dans le cadre de ses compétitions de bodybuilding) où il a été pris sous l’aile de Joe Weider, qui a permis à Schwarzenegger de passer à la vitesse supérieure (dans son entraînement et sa carrière), tout comme Joe avait fait avec Reg Park. Arnold suivait à la lettre son plan. C’est à ce moment là, qu’il rencontra Reg également.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: 10 choses que les gens qui réussissent font différemment pour réaliser leurs rêves)

Nous sommes donc au début des années 70, la popularité d’Arnold (dans le milieu du bodybuilding) est grandissante, c’est à ce moment là qu’il devient millionnaire en faisant des investissements dans l’immobilier et en créant un business qui vend des produits et accessoires pour le bodybuilding par correspondance, dans les 2 cas avec son acolyte Franco Columbu (lui aussi issu de l’immigration, c’est un italien; et lui aussi a un accent à couper au couteau). Arnold croyait beaucoup en l’entraînement en binôme, chacun poussant l’autre à bout physiquement lors de mini-concours de développé couché par exemple, entre autres. Une petite anecdote au passage, Franco Columbu entraînera par la suite Stallone au début des années 80 pour son rôle dans Rocky II et lors d’une mini-compétition de développé couché entre lui et ce dernier, Stallone s’est blessé gravement à un muscle pectoral et a dû subir une opération. Il faut dire que Columbu non seulement était bodybuilder, mais c’était également un « homme fort », et plus fort que la plupart des bodybuilders malgré sa petite taille (1m63), y compris Schwarzenegger. Avec des chiffres très impressionnant en squat, en bench press, en deadlift…

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: 10 habitudes des personnes les plus riches du monde)

Pendant cette période, les journées d’Arnold se déroule de la façon suivante: le matin, il prend des cours d’anglais au Santa Monica College (il prendra également des cours par correspondance avec l’Université Wisconsin-Superior (il obtiendra une maitrise (« International Marketing of Fitness and Business Administration ») en 1979; et il s’intéressera à la méditation transcendantale pendant 1 an qu’il lui permettra de lutter efficacement contre son anxiété). Ensuite il passe 5/6 heures à la gym dans l’après-midi et il prend des cours du soir d’art dramatique pour se préparer à sa carrière d’acteur. Tout en prenant 5 repas par jour et en faisant fonctionner ses business en même temps (il dormait 6 heures par nuit (le célèbre « sleep faster », le conseil qu’il répète souvent; « dans une journée, il y a 24 heures, si vous dormez 6 heures, vous avez 18 heures pour travailler dur… »).

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Personnes qui ont de la force de caractère: les 13 choses qu’elles évitent de faire)

Pour revenir sur les 5 repas par jour, Arnold le préconise car il dit lui même qu’il est un « petit mangeur », et qu’il arrive à ingurgiter plus de choses s’il fait 5 repas que s’il en fait 3. Au petit déjeuner, il mange peu, 2 heures plus tard (alors qu’il est en cours d’anglais) il boit son shake de protéines, 2 heures plus tard il mange avec ses camarades de la salle de gym, 2h plus tard durant l’entraînement il boit encore une fois un shake de protéines (oui il considère cela comme un repas), et enfin 2 heures plus tard il mange son repas du soir.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: PERSONNES TOXIQUES, comment les identifier et s’en protéger)

En 1975, Arnold gagne Mr Olympia pour la 6ème fois et annonce sa retraite à la fin de la compétition (en 1980, il sortira de sa « retraite » et remportera pour la 7ème fois Mr Olympia). Le docu-drama « Pumping Iron » qui contribue à la popularité d’Arnold, est tourné avant et pendant cette compétition. On y voit entre autres Lou Ferrigno (qui interprétera Hulk par la suite dans la série télévisée, sans oublier son extraordinaire carrière en tant que bodybuilder), Franco Columbu, Serge Nubret, Mike Katz, Ed Corney, Ken Waller, Frank Zane (dont je parle dans mon autre article)…

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: 16 façons d’apprendre à vos enfants à être financièrement indépendants)

Au top de sa carrière de bodybuilder, Schwarzie faisait 246 pounds (112 kgs) en période de compétition, et plus en « hors saison » (260 pounds/118 kgs au maximum, mais aussi bien moins, comme on le verra par la suite…ce qui ne l’empêche pas de revenir rapidement à son niveau car le muscle a une « mémoire »).

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: 7 raisons pour lesquelles vous n’êtes pas encore un millionnaire)

Ensuite il décide de devenir plus sérieux au niveau de sa carrière d’acteur, durant les années 70, il a eu quelques petits rôles ici et là, mais rien d’exceptionnel (même si son rôle dans « Stay Hungry » lui permet de remporter, comme je le mentionne plus haut, un Golden Globe en 1977). A noter que pour son tout premier rôle dans « Hercules in New York » en 1970, son accent rend son élocution tellement incompréhensible, qu’il est doublé au montage. Aussi dans les années 70, il ne correspond pas du tout au profil des acteurs qui ont le vent en poupe comme Dustin Hoffman, Al Pacino ou encore Woody Allen (qui selon Arnold est considéré comme un « sex symbol » à cette période là =); l’humour est un trait de caractère d’Arnold, que l’on retrouvera par la suite dans sa carrière cinématographique), qui sont tous petits (moins d’1m70; contrairement à la génération précédente avec John Wayne, Gary Cooper…qui étaient de grands acteurs (pas seulement en talent, mais aussi en taille (plus du mètre 90)). Donc à cette période là tout le monde se moque de lui et lui dit qu’il n’a aucune chance de percer à Hollywood, qu’il a un physique bizarre (le bodybuilding est considéré comme grotesque à l’époque, un peu moins maintenant), qu’il a un « mauvais » accent, qu’il n’a pas de talent…bref tous les reproches et critiques possibles et imaginables…mais comme Arnold a surmonté le même genre d’adversité auparavant, il n’y accorde pas d’importance, et sait très bien qu’il arrivera à ses fins quoi qu’il arrive.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: 25 façons de faire 1 million d’euros)

En 1982, « Conan le Barbare » (« Conan The Barbarian ») sort et c’est une surprise au box office, et propulse Arnold sur le devant de la scène. Mais c’est en 1984 avec « the Terminator » qu’Arnold atteindra le rang de superstar. Un rôle qui lui va comme un gant et qui comporte très peu de répliques. James Cameron dira de lui: « il n’y a qu’Arnold qui pouvait jouer ce rôle, il parle comme un robot, il marche comme un robot… » tout comme John Milius (le réalisateur de « Conan Le Barbare ») a dit de lui: « si Schwarzenegger n’existait pas, il aurait fallu l’inventer [pour le rôle de Conan] ». Donc ses défauts: son accent, son physique « grotesque », le manque d’expression sur son visage…étaient devenus des qualités. Il n’y en avait qu’un comme lui.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: « Banque infinie »: kezako ?)

En 1983 il est naturalisé américain (il était arrivé en 1968). Il a donc la double nationalité autrichienne et américaine. Normalement ce n’est pas possible (quand on est autrichien on a pas le droit d’avoir une 2ème nationalité), mais Arnold a fait une demande expresse, qui a été acceptée.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: 8 raisons pour lesquelles vous n’arrivez pas à vous sortir de « l’effet plateau » !)

Ensuite il enchaîne les films a succès comme « Commando » en 1985, « The Running Man » en 1987 (réalisé par Paul Michael Glaser qui joue le rôle de David Starsky dans la série télévisée des années 70 Starsky & Hutch), « Predator » également en 1987…en 1988 il joue dans « Twins » avec Danny DeVito, réalisé par Ivan Reitman, c’est le film qui leur rapportera le plus d’argent de leur carrière. Ils n’avaient pas pris de salaire, mais avaient négocié un pourcentage des revenus du film (ainsi que sur les VHS, les produits dérivés, les rediffusions…)…ils ont fait une véritable fortune…d’après Arnold, c’était encore plus intéressant financièrement pour lui que quand il recevait un salaire de $30M de dollars pour un film. En effet, le film n’avait coûté que $18M à produire et a rapporté plus de $216M au box office. C’était un gros risque, mais qui a payé. Du coup il fera 2 autres films avec Reitman: « Kindergarten Cop » et « Junior » où il retrouvera Danny DeVito.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Avis: « Comment dominer le stress et les soucis »)

Sans oublier « Total Recall » en 1990 où il partage l’affiche avec Sharon Stone et Michael Ironside. « Terminator 2: Judgment Day » en 1991 où Arnold est au pic de sa carrière…puis « Last Action Hero » (1993), « True Lies » (1994; un remake de « La Totale » de Claude Zidi)…ensuite il aura moins de succès car les films d’action sont passés de mode, même s’il avait su se reconvertir déjà quelques années plus tôt dans les comédies. Comme il le dit lui même, c’est son physique qu’il lui a permis de décrocher ses premiers rôles au cinéma, et ensuite, il a plus joué sur son humour. Et en 2003 il met de côté sa carrière d’acteur pour entrer en politique (même s’il avait déjà un pied dedans depuis plusieurs années, ne serait ce que grâce à sa femme héritière de la famille Kennedy, mais aussi car il est membre du parti républicain (bien que les Kennedy soient démocrates) depuis un certain temps et qu’il avait participé à des événements (il est proche de la famille Bush)).

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: 38 personnalités qui ont échoué au départ)

Arnold a toujours dit que le fait d’être financièrement indépendant (pour rappel il était millionnaire à l’âge de 25 ans), lui a permis de faire très attention dans le choix de ses rôles (contrairement à la majorité des acteurs qui, en début de carrière, ont beaucoup de difficultés financières, et qui prennent un peu tout, ne serait-ce que pour pouvoir manger). D’ailleurs si on regarde sa filmographie, il n’a joué « que » dans 55 films (alors que certains acteurs ont 150, 200 films, voire plus, à leur actif).

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Ectomorphes: Tout n’est pas perdu !)

* Donc voilà pour la (longue) présentation. Mais revenons au sujet de cet article: Schwarzenegger est-il ectomorphe ?

Même si beaucoup de personnes sur internet (forums…) vous soutiendront dur comme fer que Schwarzie est un pur méso (comme je le disais plus haut), j’ai plutôt tendance à croire qu’il est ectomorphe et au meilleur des cas ecto-méso.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Les 3 livres qui m’ont le plus inspiré !)

Pourquoi je dis ça ?

1. Il dit lui-même qu’il était très mince quand il était jeune avant de commencer la musculation (c’est le cas de Stallone, de Van Damme…également. Souvent ceux qui ont le plus de volonté à devenir « huge » sont ceux qui étaient les plus chétifs étant jeunes. Comme pour prouver quelque chose à eux-mêmes et/ou aux autres).

2. Les photos d’Arnold quand il était jeune:

arnold 2

 

 

 

 

 

Arnold enfant.

arnold 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Arnold à l’âge de 16 ans (après donc 2 ans de musculation intensive (il a commencé à 14 ans)).

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: En parlant d’amour…)

3. Il a toujours eu des poignets fins, des chevilles fines (ainsi qu’au niveau des genoux), une taille fine et a souvent été critiqué pour son « pencil neck » (donc son cou fin), y compris au top de sa carrière de BB.

4. Il dit lui-même qu’il est un petit mangeur: une des caractéristiques des ectomorphes.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Et la sieste, vous y avez pensé ?)

5. Une vidéo qui date de 1982 (l’année de la sortie de « Conan Le Barbare ») où il apparait étonnamment mince (notamment au niveau des jambes): je vous laisse juger par vous même:

Regardez à 2m42s « l’échauffement ».

arnold 1

 

 

 

 

 

 

 

 

Le physique d’Arnold en « off-season » (il ressemble d’ailleurs énormément à son fils Patrick sur cette photo).

6. Au début de sa carrière Arnold avait des mollets fins, et un jour (selon de nombreux bodybuilders qui s’entrainaient avec lui à Gold’s Gym), il est parti 2 mois en Europe, quand il est revenu il avait des mollets énormes. Donc de grosses rumeurs d’implants au niveau de ses mollets (mollets fins = ectomorphes).

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Relaxez-vous en 2 minutes !)

7. Le niveau de définition de ses muscles: il faut savoir que ce sont les ectos qui obtiennent les meilleurs définitions au niveau des muscles. Un pur méso n’a pas du tout ce niveau de définition, ou du moins c’est encore plus dur à obtenir.

8. Comme tous les bodybuilders de l’époque (et c’est encore bien pire maintenant), Schwarzie a utilisé des stéroïdes (comme le « Dbol » (Dianabol), ou encore le « Deca » (Deca Durabolin), entre autres…) jusqu’à ce qu’ils soient interdit en 1990 aux Etats-Unis (il le dit lui même). Il est tout à fait possible en tant qu’ecto de se développer ce genre de musculature avec des stéroïdes (comme on peut le voir avec Flex Wheeler, ou encore Larry Scott, eux aussi ectos, dans mon précédent article) . Sans stéroïde, il est peu probable, voire quasiment impossible de développer un physique « à la » Arnie; ou alors cela demandera bien plus de temps et d’efforts. Regardez cette photo avant/après, plus bas de « Zyzz » (Aziz Shavershian) un jeune ecto qui est passé de 145 pounds (66 kgs) à 227 pounds (103 kgs; pour 1m87) en l’espace de 2 ans suite à la prise de substances (il est mort le 5 août 2011 à l’âge de 22 ans, à Pattaya en Thaïlande, d’une crise cardiaque):

z

 

 

 

 

 

 

« Before/After » ecto.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: 5 astuces pour gérer son stress)

9. Donc le fait qu’Arnold soit « genetically/physically gifted » (on pourrait traduire cela par « prédisposé génétiquement »), je n’y crois pas. Il a travaillé très dur (et avec les meilleurs) et a pris des substances pour atteindre ce niveau-là. Arnold a beaucoup joué là-dessus pour manipuler ses concurrents, leur faisant croire qu’il était imbattable (ou à la personne moyenne, qu’avoir le même corps que lui est un objectif inatteignable) pour ajouter un peu à la légende. Ce n’est pas un surhomme ou un demi-dieu, c’est un homme comme les autres qui a travaillé plus dur, fait preuve de plus de volonté et de persévérance…au final c’est toujours celui qui le veut le plus qui gagne (pas le plus talentueux, le plus fort…; il s’est souvent retrouvé face à des BB bien plus impressionnants que lui en compétition, mais il a toujours gagné grâce à ses proportions, ses postures, sa définition…).

10. Toujours dans le cadre de la légende, Arnold, à priori, mentirait sur sa taille (comme la plupart des bodybuilders et des acteurs d’ailleurs; il faut savoir également, aux Etats-Unis, que les hommes exagèrent la plupart du temps leur taille et la donne souvent avec les chaussures, et non pieds nus comme en France). Il affirme avoir fait 1m88 et qu’avec l’âge il a perdu quelques centimètres. Je l’ai vu en vrai à Muscle Beach à Venice il y a un peu plus d’un an, à quelques mètres de moi et je peux vous dire que j’ai été surpris. Avec ses bottes de cowboy il doit faire 1m80 maximum, beaucoup disent qu’il fait même 1m78 à l’heure actuelle (perdre 10cms au cours de sa vie, c’est du jamais vu, à moins d’avoir eu un accident…; plus bas une photo récente de lui à côté de François Hollande qui culmine à 1m73). Donc s’il ment sur sa taille (il est d’ailleurs, comme beaucoup d’acteurs à Hollywood, reconnu pour utiliser des « talonettes », des grosses bottes, ou même des chaussures faites sur mesure pour gagner quelques centimètres (vous verrez de quoi je veux parler en regardant ce que portent aux pieds Vin Diesel, Stallone ou encore Downey Jr. …entre autres…), mentirait-il sur ses « mensurations » ? Oui selon de nombreuses sources sur internet, même les plus fervents fans de Schwarzie admettent qu’il n’a pas eu des bras aussi gros (entre autres) qu’il veut bien le laisser croire. Aussi, il faut savoir que son mentor/ami Joe Weider était l’organisateur de Mr Olympia, qu’il y a eu une histoire de changement de juges à la dernière minute lors de l’une des compétitions, et que la victoire d’Arnold en 1980 a été très contestée.

HS

 

 

 

 

 

 

Arnie et Hollande, étonnant non ?

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Comment gagner un débat dans 100% des cas)

Tout ça pour vous dire, et sans remettre en cause ce qu’a accompli Schwarzenegger, que je pense qu’Arnold savait/sait se vendre et qu’il a réussit à construire une sorte de légende autour de lui (un peu « il y a moi et les autres »). C’est un peu le même phénomène que David Beckham en football, une grande partie de la population pense qu’il était le meilleur car c’était le mieux « marketé » (sans être chauvin, le meilleur footballeur de tous les temps est probablement Zidane, je ne plaisante pas, et non ce n’est pas Pelé ou Maradona (on a toujours tendance à embellir/idéaliser les « stars » du passé)). Ou encore Jimmy Hendrix le meilleur guitariste (ok il a inventé la distorsion, mais il y a de bien meilleurs guitaristes que lui, et ils ne se comptent pas seulement sur les doigts d’une main).

Mon article a pour but de le démystifier, de le rendre plus accessible, de dire aux ectos que tout est possible (ce qui est vrai; dans la continuité de mes 2 précédents articles sur le sujet ici et ici). Bien sûr je vous déconseille fortement de toucher aux stéroïdes, mais le message que je veux faire passer, et qui est un message récurrent sur mon blog, c’est qu’avec du travail, de la persévérance et de la volonté, on peut obtenir des résultats extraordinaires. L’important au départ (et dans toutes les disciplines), c’est de penser que c’est possible !

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: L’histoire fascinante d’Abraham Lincoln)

Pour le fun, une photo de Schwarzie, Bill Pettis et moi =):

SD

 

 

 

 

 

 

 

Arnie, Bill & me =)

BP1

 

 

 

 

 

Bill Pettis, c’était ça, jeune.

Ou encore un cliché d’Arnold lorsque je l’ai vu à Muscle Beach:

SV

 

 

 

 

 

 

 

 

Schwarzie qui signe des autographes sur la plateforme/gym en plein air, Muscle Beach Venice.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: La chance est une compétence)

Vous en voulez plus ?

Les quelques conseils en vrac d’Arnold, au sujet de son entraînement:

– « se concentrer sur le muscle sur lequel on est en train de travailler »: c’est à dire quand vous travaillez les biceps par exemple, concentrez-vous sur votre biceps et essayez vraiment de ressentir la flexion de ce dernier…et c’est pareil pour toutes les parties du corps.

– « avoir une vision claire du corps que l’on veut obtenir (s’inspirer d’autres personnes qui ont le physique que l’on souhaite obtenir) ».

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Comment optimiser son sommeil et se réveiller en pétant la forme !)

– « 5h/6h d’entraînement par jour (idéalement 7 jours/7) ».

– « travailler en dégressif »: commencer par le poids le plus lourd (en faisant 1 répét) et descendre le poids en augmentant les répéts en même temps, jusqu’à épuisement (que vous ne puissiez plus soulever quoi que ce soit). Cette technique est très efficace pour « choquer » le muscle (comme dirait Arnold « shock the muscle »): pour faire court: ne pas habituer vos muscles à effectuer toujours le même entraînement et éviter l’ « effet plateau ».

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Et si vous gagnez au loto ?)

– « avoir un objectif précis »: je ne vais pas à la salle de gym juste pour avoir un meilleur physique, j’y vais car je veux gagner une compétition de BB (je veux être le meilleur).

– « 5 repas par jour »: 3 repas traditionnels (matin/midi/soir) et entre les 3, 2 shakes de protéines.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Etre occupé et être productif sont 2 choses différentes ! [3 conseils pour améliorer votre productivité])

– « développé couché, développé incliné et « flyes » (en position de développé couché, un haltère dans chaque main, et vous descendez sur le côté le plus bas possible pour « stretch » au maximum les pecs) »: et vous obtiendrez la même « chest » qu’Arnold.

Et en général:

– « avoir une vision claire de ce que l’on veut atteindre/obtenir/faire »: chaque début d’année Arnold écrivait des fiches avec tous ses buts à accomplir durant l’année (comme gagner telle compétition, acheter une nouvelle voiture…) => en fin d’année il avait tout réalisé.

– « constamment s’éduquer, s’améliorer ».

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: 7 autres conseils pour investir en bourse [suite])

– « avoir faim »: être motivé, persévérant, avoir de la volonté.

– « travailler dur: pendant que certains font la fête, d’autres travaillent très dur, gagnent des compétitions… ».

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Les marchands de sable)

– « ne pas prêter attention à ce que disent les « haters/naysayers » (jaloux, ceux qui sont dans le déni, ceux qui critiquent, ceux qui s’opposent à vous, les sceptiques, les cyniques…) »: et s’ils disent que ce n’est pas possible, que personne n’a réussit à le faire…cela vous donnera encore plus de force et de courage à être le premier à le faire.

– « break the rules (ne pas respecter les règles; les lois oui, mais pas les règles) ».

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Pourquoi beaucoup d’entrepreneurs échouent)

– « même si vous avez un rêve complètement fou, réalisez-le ».

– « faites vous confiance, ayez foi en vous »: si vous ne le faites pas, personne ne le fera à votre place.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Roulez en Twingo et devenez Millionnaire !)

– « n’ayez pas peur d’échouer »: l’échec fait parti du jeu pour réussir.

– « sachez donner sans rien attendre en retour ». Aider son prochain. C’est le sommet de la pyramide de Maslow (ou pyramide des besoins).

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Comment je suis passé de 71 à 88 kgs en 1 an !)

– « don’t take « no » for an answer »: si la porte est fermée, passez par la fenêtre.

– « être tout le temps dans l’action »: quand on est dans l’action, on a tendance à réaliser bien plus de choses et avoir moins peur des différents challenges, car on a un certain rythme.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Le blogging: Le monde du travail tel que vous l’avez rêvé !)

– « vous ne pouvez pas grimper l’échelle du succès avec les mains dans les poches ».

– « ne dormez que 6 heures par nuit ». Comme dans une journée il y a 24 heures, vous avez encore 18h pour travailler, vous éduquer, vous améliorer…

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: 7 conseils pour investir en bourse)

 

Et vous, pensez-vous que Schwarzenegger est un ecto ? Vous inspire t’il ?


2 réflexions au sujet de « Schwarzenegger ectomorphe ? »

  1. Salut Chris,

    je pense aussi qu’Arnold était ecto. Je le suis moi même.

    Une des règles importante, je pense, pour avoir une prise de masse, est aussi d’être bien dans sa tête. Ce sentir bien dans sa vie permet de ce développer intellectuellement mais aussi physiquement.

    Arnold est également un modèle pour moi, sa bio est vraiment passionnante, j’invite d’ailleurs tout le monde à la lire. Il c’est construis seul et à toujours crut en lui. Bien sur, comme toute personnes, il à des côtés sombres, mais qui est parfait?

    Au plaisir de te lire.

    David

  2. Bonjour,

    Merci pour cet article sur Arnold, j’ai appris des trucs alors que j’avais lu son auto-biographie à sa sortie… A lire et à relire ! Son histoire est vraiment très inspirante.

    Cordialement,

    Nicolas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge