Ô Canada!

FLAprès un hiatus de quelques mois, suite, entre autres, à l’acquisition de nouvelles connaissances, je vous reviens.

J’aurai pu écrire « Au Canada », le titre étant un jeu de mot entre l’hymne national Canadien et le fait que depuis mi-mai 2015, ma famille et moi résidons au Canada, et plus précisément au Québec.

La belle province est magnifique et les gens y sont très gentils et accueillants.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Le QI)

Attention, ce n’est pas parce que nous parlons la même langue, que nous sommes pareils, que nous avons la même culture. C’est ce que de nombreux arrivants français pensent, à tort. Il faut aussi savoir s’adapter ici, comme dans n’importe quel autre pays étranger.

Alors je pourrais vous parler de poutine et de tous ces clichés que l’on a sur le Québec et le Canada en général, mais je n’en ferai rien.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser:Le pardon)

Alors pourquoi sommes-nous rendus au Canada ?

Et bien en début 2015, nous arrivions à la fin de notre visa E2 (investisseur) aux Etats-Unis, et on avait plusieurs possibilités, soit faire renouveler ce dernier (sachant que celui-ci ne mènera jamais à la Carte Verte, même si vous restez 30 ans sur le territoire; à noter également que le fait que nos 2 premiers enfants soient nés aux Etats-Unis et ayant la nationalité américaine, ne nous aide aucunement à obtenir une carte verte, c’est seulement quand ils auront atteint l’âge de 21 ans qu’ils pourront nous sponsoriser pour obtenir le fameux sésame), ou soit partir dans un autre pays.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser:L’ogre Depardieu !)

Du coup, j’ai contacté toutes mes connaissances à travers le monde (avoir fait une école de commerce, ça aide)…en Asie (Chine, Thaïlande), en Australie, dans divers pays d’Europe (Angleterre, Belgique…), et évidemment au Canada.

Et sur le papier le Canada s’est rapidement démarqué: coût de la vie peu élevé (comparativement aux principales villes américaines…ou même par rapport à Paris en France, par exemple), qualité de vie (Montréal est la ville idéale pour élever ses enfants (sécurité, espaces verts, activités…)), loisirs (notamment en hiver; je me suis découvert récemment un intérêt pour le hockey (le regarder du moins, pas encore le pratiquer…=) )), proximité avec les Etats-Unis (Montréal (qui est à 50 minutes de route de la frontière) se situe par exemple à 5h de route de Boston, 6h de route de New York, 1h d’avion de New York, 3h d’avion de Miami (c’est pour cela qu’on peut retrouver tous les retraités québécois à Hollywood en Floride ou bien encore à Fort Lauderdale), 5h d’avion de Los Angeles…), éducation (vous pouvez faire des études supérieures pour une fraction de ce que cela vous coûterait aux Etats-Unis, avec des établissements de renommée internationale comme McGill, Concordia, HEC Montréal (le prix du MBA dans cet établissement est de $7600 cad (quand vous êtes résident du Québec), par exemple)…), santé (j’ai connu un couple de français qui en avait eu pour $70 000 usd de facture suite à un accouchement avec complications à Miami; au Québec, ça ne risque pas de vous arriver…). Et cerise sur le gâteau, on y mange très bien !

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Les 5 regrets des personnes en fin de vie)

Montréal est la ville la plus cosmopolite (de très nombreuses ethnies y sont représentées) et animée du Canada (très nombreux festivals et autres évènements…). C’est aussi un nid à start-ups ! Et de nombreux groupes internationaux s’y sont implantés.

Aussi les nord américains, en tout cas ceux qui sont amoureux de vieilles pierres, de romantisme et de bonne bouffe, n’ont pas besoin d’aller en Europe pour se dépayser, une visite au Québec suffit.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Le monde du travail…)

Fait intéressant: à la base, Montréal était la capitale du Canada, mais les anglo-saxons y ont brûlés les bâtiments administratifs, car ils voulaient faire de Toronto la capitale, finalement un compromis a été trouvé et c’est désormais Ottawa la capitale canadienne.

Bref, à Montréal, et plus largement au Québec, on est un peu à mi-chemin entre la France et les Etats-Unis…enfin en tout cas, c’est mon ressenti. Le côté capitalisme débridé des Etats-Unis, et le côté social, culturel (avec donc des différences) de la France.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: La procrastination structurée)

Avec également un côté religieux (catholique) très affirmé au Québec, certainement en réaction au protestantisme des anglo-saxons…d’ailleurs tous les jurons (qu’on appelle « sacres » ici) québécois datent du 19ème siècle et ont une origine religieuse (câlice ou câlisse (calice), tabarnak (tabernacle), ostie (hostie)…).

Et puis aussi, on a cette impression qu’il ya de très nombreuses opportunités au Canada, un peu comme aux Etats-Unis avant. D’ailleurs en consultant des magazines sur le Canada s’adressant aux immigrants, je n’ai pu m’empêcher de faire le rapprochement entre les encarts publicitaires sur les différentes régions du Canada, qui rivalisent entre elles pour vous offrir les meilleures conditions d’accueil (avec travail (et salaire intéressant), logement, aide à l’intégration…à la clef) et ce qu’on pouvait retrouver comme prospectus à Ellis Island fin 19ème, première moitié du 20ème…quand les immigrants de l’époque arrivaient dans le nouveau monde…avec des encarts sur telle ou telle ville des Etats-Unis proposant tel ou tel job, ou telles ou telles conditions d’accueil…Il est donc moins rare aujourd’hui de trouver des sénégalais (je parle de cet exemple car je l’ai lu dans un des magazines) dans le Nunavut (au nord; un des 3 territoires du Canada; ce dernier comptant 3 territoires fédéraux et 10 provinces). Donc si vous cherchez de belles opportunités, c’est le moment…même s’il faut parfois partir dans des endroits un peu isolés.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: De l’amitié…)

Tout ça pour vous dire que pour l’instant nous sommes en phase découverte de ce merveilleux pays et que jusqu’à présent nous nous y plaisons très bien !

Je vous prépare quelques surprises dans les semaines qui viennent, avec notamment une vidéo sur la construction de 2 maisons à Montréal.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: 14 choses que les personnes qui ont confiance en elles ne font pas)

 

 

Et vous le Canada vous tente t’il ? Avez-vous déjà pensé à vous expatrier ? Ou peut-être êtes-vous un québécois et vous pensez que je dis « d’la marde » dans mon article =) ?


Une réflexion au sujet de « Ô Canada! »

  1. Waouh super Chris, la canada cela doit être top, c’est le pays qui me fait le plus envie.

    Avec mon amie on rêve d’y voyager un jour, c’est même une certitude j’irais un jour.

    Ce pays est magnifique aussi bien l’hiver que l’été, les saisons sont bien marquée et on sent bien que les canadiens (ou québécois) sont très accueillant.

    Toujours un plaisir de te lire.

    A plus.

    David

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge