Le blogging: Le monde du travail tel que vous l’avez rêvé ? [Suite]

LBFin 2012, j’avais écrit la première version de cet article. J’étais tout nouveau dans le monde du blogging. J’étais assez enthousiaste et peut être un peu naïf.

Le titre est le même, mais je mets désormais un point d’interrogation et non plus un point d’exclamation.

Aujourd’hui, nous sommes en fin 2015; et j’ai un peu plus de recul sur ce sujet.

Je vais notamment vous raconter tout ce que j’ai vécu depuis un peu plus d’un an et demi. C’est à dire à partir du moment où j’ai voulu mettre en place ma formation phare (c’est à dire la plus importante; sur l’indépendance financière, la liberté) que je propose sur Ambition Libre.

Vous allez voir, dans le blogging, que tant que vous ne faites pas de CA, vous ne gênez personne, par contre dès que vous faites un peu de CA, tout de suite cela devient un peu plus compliqué, et c’est en fait comme n’importe quel autre business. Si vous faites du CA avec un blog dans le dressage de chevaux, ou dans la plongée sous marine, vous êtes porté aux nues par certains blogueurs influents (qui ne sont évidemment pas dans ces thématiques); par contre si vous êtes dans la même thématique que certains d’entre eux et que vous faites du CA, vous êtes forcément un escroc (mais heureusement tous les blogueurs ne sont pas comme ça, et dans cet article je ne fais pas de généralités, loin de là).

Donc je m’adjoins les services d’un prestataire qui est spécialisé en marketing et en technique, et très vite les choses tournent mal. Le prestataire m’avoue de lui même qu’il a un conflit d’intérêt « énorme » (je reprends ses mots)…et pour cause il travaille pour un de mes principaux concurrents dans la thématique. A ce moment là, il aurait pu choisir de rompre le contrat qu’il m’a fait signer…mais il n’en est rien (pour ma part je ne le romps pas car j’avais déjà engagé une somme d’argent)…donc on continue. Vous verrez, plus loin, pourquoi il n’a pas rompu le contrat, et qu’elles étaient ses véritables intentions.

Je prends un autre prestataire pour l’écriture d’un texte qui est inclus dans ma formation, une personne que je considère comme une amie à la base. Donc je lui expose mes projets, mes ambitions, je lui révèle des chiffres (une partie) me concernant…ces chiffres (qui sont bien réels) je peux vous les donner: 80 000 euros d’apport sur mon premier investissement immobilier, $100 000 usd sur la table pour un visa E2 (visa investisseur), pour pouvoir donc vivre et entreprendre aux Etats-Unis.

A partir du moment où je lui révèle ces chiffres, cette personne et son conjoint partent dans le déni (ils n’arrivent pas à « computer »), en « dissonance cognitive » pour reprendre les termes d’un confrère blogueur (n’ayant pas communiqué à ce sujet auparavant, peut-être ont t’elles cru que je mentais), à tel point qu’elles remettent en cause le fait que j’habite aux Etats-Unis (depuis mi-mai 2015 je suis désormais au Canada, je vous dirai pourquoi dans un prochain article).

Bref à l’époque j’étais à Los Angeles, et lors d’une conversation Skype, j’ai quand même dû, avec ma webcam leur montrer « en live » la vue de Downtown Los Angeles depuis ma fenêtre pour leur prouver que oui j’habite bien aux US (la prochaine fois je leur montrerai les passeports américains de mes enfants… =) ). Mais c’était trop tard, ils voulaient ma peau, mon sort était scellé.

Après tout ils venaient de planter leur boîte et de rentrer en France, après avoir vécu pendant quelques mois dans un endroit plutôt ensoleillé…donc, « long story short », c’est aussi bête et méchant que ça, ils ont dû se dire: « nous on s’est plantés, il n’y a pas de raison que Chris réussisse »…car ils ont vu que j’allais réussir, j’avais tous les éléments en main, j’ai même d’ailleurs fait un premier lancement très prometteur…chaque jour je tenais au courant cette personne des chiffres de mon lancement…ben oui, après tout c’était mon amie, et puis elle me les demandait…

Très tôt j’ai eu des preuves de diffamation et de remise en cause de ma personne (parait-il que je « ratais tout ce que j’entreprenais »; alors qu’il suffit d’aller sur société.com ou simplement faire une recherche sur Google pour s’apercevoir que c’était plutôt la situation dans laquelle se trouvaient mes accusateurs), ainsi que de ma formation (alors même que personne n’y avait accès, pour la très simple et bonne raison que c’est une formation que j’ai créé au fur et à mesure (pratique courante dans le blogging)). S’ils ont eu accès à cette dernière, c’est après coup et de manière illégale.

On m’a accusé de faire du copier-coller, tout simplement car dans ma thématique, on utilise le même vocabulaire, on cite parfois les mêmes auteurs, les mêmes livres, les mêmes citations, et comme certains blogueurs francophones s’approprient le travail de certains auteurs américains…

C’est très simple, je n’ai jamais eu accès, de près ou de loin, aux formations de tous mes concurrents dans ma thématique (l’indépendance financière).

On m’a accusé de ne pas être indépendant financièrement (afin de discréditer ma formation qui porte sur ce sujet), alors que je suis indépendant financièrement. Et tout ce dont je parle dans cette formation, je le pratique ou ai pratiqué, et j’ai obtenu des résultats positifs avec (je donne même des exemples concrets de mes investissements dans ma formation (preuves à l’appui)).

Ensuite cette personne a retourné mon prestataire (dont j’ai parlé plus haut) contre moi; qui n’était pas très avenant déjà à la base je dois dire, et qui en plus n’attendait que ça. Après tout, vu qu’il est intéressé sur le CA, il a vite fait son choix, vu que mon concurrent fait beaucoup plus de CA que moi. Il aurait cru n’importe qui, sans même vérifier ses sources, ou les intentions de la personne qui a diffamé à mon sujet…c’est d’ailleurs ce qu’il a fait.

Aussi ce prestataire n’y est pas allé de main morte: tentatives de manipulation, d’intimidation…(et j’en passe et des meilleurs…je ne révèle pas tout dans l’article pour des raisons évidentes…). Des techniques dignes d’Hoover dans les périodes les plus obscures du FBI. Lors de nos conversations sur Skype, critiquant mes concurrents ou d’autres blogueurs pensant que j’allais le suivre, voulant me faire avouer que j’étais soi-disant jaloux, m’accusant de vouloir obtenir l’exclusivité avec un partenaire stratégique (alors que ce n’est pas du tout le cas; pour moi, il y a de la place pour tout le monde) alors que c’était lui qui essayait de l’obtenir pour son client, ou même directement ce dernier.

Son passe temps favori: collecter des informations (négatives) sur les blogueurs sur le net et monter des dossiers…et comme il n’avait rien sur moi… D’ailleurs fait amusant (durant cette période), je n’ai jamais reçu autant de demande de contact de femmes avec des photos plus ou moins suggestives sur Skype (recherchez « honeypot » ou « honeytrap » sur Google)…à croire que nous étions en période d’élection présidentielle =) . J’ai également reçu des emails très douteux de « lecteurs », me demandant des détails sur mes affaires et ma vie privée…

Un vrai toxique/pervers narcissique en puissance…absolument aucune empathie…et profitant de l’accouchement de ma femme (qui s’est passé en plein lancement; mon fils étant né avant terme) pour essayer de porter ses coups les plus bas…(je ne rentre pas dans les détails mais c’est allé très loin…j’en garde sous le pied…).

L’arrogance et l’inconscience d’une personne qui ne s’est jamais prise un « scud », du fait de son jeune âge et de son manque de maturité et d’expérience…Elle n’a jamais « mis les pieds dans le vrai monde du travail », ceci explique peut-être un peu cela.

Et puis après tout c’était moi le « méchant de l’histoire », donc tout est permis: accéder à ma formation de manière illégale, partager des informations sur moi/mon business/ma formation avec d’autres personnes (dont mes concurrents) bien qu’ayant signé un contrat avec moi comportant une clause de confidentialité…

Bref entre les 2, je suis tombé dans une véritable cabale, ça ne pouvait pas être pire…essayant même de retourner les membres de ma formation contre moi…ainsi que tous mes partenaires au passage…

Une façon de punir le « vilain petit blogueur » que je suis, mais en fait de véritables manœuvres de parasitage et de concurrence déloyale (et je n’utilise pas ces mots au hasard).

D’ailleurs entre temps, j’ai pris un avocat…et je peux vous dire que si je n’étais pas sûr de mon bon droit, ça ferait longtemps que j’aurai abandonné. Ca fait tout de même un an et demi que je me bats.

Humainement, ces personnes sont à 0…et cela me coûte de le dire.

S’il faut vous détruire pour arriver à leurs fins, elles le feront sans aucune arrière pensée. Tout à fait capables de faire preuve de mauvaise foi et de mentir sciemment. Et persuadées d’être dans leur bon droit, ou en tout cas essayant de s’en convaincre.

Bilan: Le seul responsable dans cette histoire c’est moi. J’ai donné des responsabilités à des personnes qui n’en étaient pas dignes.

Et puis finalement, c’est un mal pour un bien, car j’ai pu reconstruire une nouvelle équipe (dont un avocat). Avec mon équipe, nous sommes même en train de finir d’écrire une 2ème version de la formation qui s’en trouve ainsi améliorée. Nous réalisons des démarches (enveloppe Soleau, constat d’huissier…le tout chapeauté par mon avocat), comme ça plus personne ne pourra s’approprier notre travail.

Il est vrai qu’il reste un travail de reconstruction au niveau des partenaires, il y a trois types de comportement à ce sujet:

– Les personnes qui croient les personnes qui sont contre moi, sans même vérifier leurs sources…tout simplement parce que cela les arrange, cela fait un concurrent en moins dans la thématique, il ne vous ont jamais aimé, un jour vous avez échangé des mots, ou vous étiez en désaccord…

– Les personnes qui attendent de voir la suite des évènements et qui ne veulent pas s’impliquer.

– Et enfin, le plus important, les personnes qui n’ont jamais douté de vous. Et je tiens ici à remercier tous ceux qui m’ont supporté. Merci encore une fois. Ils se reconnaitront.

Car en fait mes vrais ennemis se comptent sur les doigts d’une main, et les 3 personnes dont je parle dans cet article, en font bien évidemment parti.

J’avais même tenté de faire sortir « prématurément » les rats du navire en « piégeant » volontairement ma formation (dans un premier temps), me sentant épié (à juste titre) et éprouvant une frustration énorme…Mais non ils attendaient le fameux « 2ème lancement ». Jamais personne ne m’a autant demandé quand j’allais faire mon 2ème lancement…même des personnes à qui je parlais pour la 1ère fois…pensant peut être assister en premières loges à ma « chute ».

A croire même (encore une fois à juste titre) qu’il y avait un « Mastermind » consacré à mon cas et à ma formation.

Dans un sens c’en est presque flatteur…

D’ailleurs n’avez-vous jamais remarqué que les gens qui ne vous aiment pas ont toujours la fâcheuse propension/tendance à se rassembler, comme par magie ?

Au passage, et sans révéler ce qu’ils m’avaient dit (et ce qui leur est arrivé)…je peux vous dire que ce sont toujours les « mieux lotis » qui veulent vous donner des leçons de morale. Et en plus se faisant passer pour les protecteurs de la veuve et l’orphelin, pour des chevaliers blancs (c’est toujours comme ça de toute façon)…mais en fait pour cacher leurs véritables intentions.

On pourrait faire un parallèle avec un blogueur qui s’était fait hacké par un autre blogueur pour des raisons de jalousie finalement (d’ailleurs personne n’avouera jamais être jaloux, c’est comme perdre la face, ou donner trop de crédit à la personne jalousée), sauf que c’était au grand jour. Dans mon cas c’était caché, beaucoup plus insidieux, donc beaucoup plus dangereux.

Il faut toujours se demander ce qu’il y a derrière « tout ça ». Il faut se poser la question suivante: « cui bono » (à qui ça profite ?)…un concurrent qui veut vous éliminer, un conflit d’intérêt, une personne qui ne peut pas vous voir en peinture, une personne ayant subi un échec personnel qui se dit qu’il n’y a pas de raison que vous réussissiez et lui pas, ou voulant tout simplement se faire mousser auprès de sa « hiérarchie » (« tiens je t’ai rendu service, j’ai éliminé un de tes concurrents… »), pensant peut être récupérer des miettes au passage…ajoutez à ça la mentalité française (je ne critique pas la France, mais bien la mentalité française) et le cocktail est explosif !

Il faut se poser les questions suivantes: La personne qui est contre vous: quel est son intérêt à vous « détruire » ? Pour qui travaille-t-elle (éventuellement) ? Quelle est son histoire/son expérience personnelle (a-t-elle subi des échecs…) ? Souhaiterait-elle être à votre place ? Prendre votre place ? Avez-vous des antécédents avec elle (dispute, échange de mots, vous ne pouvez pas vous voir en peinture, des caractères ou des avis différents, elle a pris votre ambition/votre passage à l’action pour de l’adversité contre elle (alors que ce n’est pas du tout le cas), elle vous trouve arrogant…) ? Bref il peut y avoir une multitude de raisons valables (ou non), qui peuvent justifier votre « destruction »…Pourquoi une personne emploie-t-elle une partie de son temps et son énergie à essayer de vous détruire (alors qu’elle aurait bien mieux à faire) ? Quel est son agenda ?

Bref, comme on dit: « qui veut tuer son chien, l’accuse de la rage ! » (Tout prétexte est bon quand on veut se débarrasser de quelqu’un ou de quelque chose).

Bon allez je vous laisse là.

Il ne faut pas que cet article vous décourage pour monter votre blog ou entreprendre quelque projet que ce soit. Dans la vie parfois, plus il y a d’adversité, plus c’est bon signe, ça veut dire que vous approchez du but !

Note: Article lu et approuvé par mon avocat Maitre Laurent Vonderweidt.

Note 2: Avec mon avocat, nous avons mis en garde ces personnes…et si leurs agissements envers moi continuent, nous n’hésiterons pas à aller plus loin.

 
Et vous vous êtes-vous déjà retrouvé dans cette situation ? Avez-vous fait appel à la justice ?


7 réflexions au sujet de « Le blogging: Le monde du travail tel que vous l’avez rêvé ? [Suite] »

  1. Bonjour Chris,

    Je ne savais que tu avais traversé tous ces problèmes, mais comme tu dis si tes concurrents te jalousent c’est que tu commences à leur faire de l’ombre. Ils n’ont pas compris que le gros avantage du blogging c’est qu’on peut transformer un concurrent en partenaire et travailler en bon intelligence.

    A la lecture de ton article on sent que ça t’a profondément marqué sur le plan humain et que ça t’a pris beaucoup d’énergie. Je suis content de voir que ça va mieux et que tu as su rebondir en formant une équipe digne de ce nom.
    Je vous souhaite pleins de réussites pour l’avenir.

    A bientôt.
    Amicalement,
    Bruno

  2. Bonjour Chris,
    Comme Bruno, j’ignorai également que tu avais traversé tous ces problèmes, on sent en effet que cela t’a profondément affecté et je suis ravie de savoir que tous tes problèmes se sont réglés.
    Ton histoire est simplement une histoire de jalousie, un sentiment stupide et laid dont le piège, pour celui qui est attaqué, est de ne pas se relever tant il est trop affecté.
    Pourquoi cette jalousie ? Tout simplement parce que tu renvoies à l’autre ta réussite (cette réussite que tu dois à ton travail, à tes recherches, à ta pensée positive, à tes échecs également et surtout à tes échecs… mais la personne jalouse ne le voit pas).
    Les personnes jalouses ne comprennent pas qu’elles aussi, peuvent réussir, elles tombent dans le piège de leur propre égo qui n’a absolument pas envie de se remettre en cause. Alors évidemment le miroir de ta réussite et en plus de ton bonheur est insupportable à regarder ! C’est plus facile d’attaquer que de se remettre en cause !
    De plus, tu pointes la mentalité française, et c’est bien le drame des français. Les Français ont un problème avec l’argent et/ou la réussite… la faute à qui…. à la religion, à la politique, à nous-mêmes tout simplement ? ….Peut-être faudrait-il se débarrasser dans nos mémoires cellulaires que les mots « réussite/argent = exploiteur, arnaqueur, honte de réussir etc.. ».
    Pour réussir, il y a de place pour tout le monde… je pense que beaucoup ont du mal à intégrer cette notion….dans le mot « réussite ». Celui qui est jaloux à peur ….
    Il y a 20 ans, j’avais petit un stand de produits biologiques dans un marché couvert à Paris. Un jour, un couple de collègues qui avaient le plus grand stand de fruits et légumes dans le marché depuis plus de 30 ans alors que je n’avais que 3 ans d’existence, m’ont attaqué en disant à mes clients que ce que je vendais n’était pas biologique. J’ai vu petit à petit ma clientèle partir acheter chez ce couple de collègues qui vendait pour 90% des fruits et légumes non bios et 10% des fruits et légumes bios. Un soir, j’étais tellement désespérée que je n’ai fait qu’une seule chose : leur pardonner du plus profond de mon cœur dans ma prière ! J’ai ôté en moi toute rancœur, toute amertume et toute colère vis-à-vis d’eux !… ce qui s’en est suivi m’a sidérée….
    En l’espace de 2 mois voilà ce qui est arrivé : mon collègue a eu un infarctus (il fumait énormément), son chien est décédé, son camion est tombé en panne quand il est parti en vacances avec son épouse, en revenant de vacances ils ont eu un contrôlé fiscal et pour couronner le tout …. Les clients sont tombés malades quand ils leur ont acheté du chou-fleur « bio »…
    J’ai vu revenir du jour au lendemain tous mes clients et clientes m’avouant, qu’ils n’avaient pas été malades avec mes choux-fleurs bios et m’avouant également qu’ils avaient cru à toutes les bêtises de mes collègues sur mes produits.
    Depuis ce jour, je n’ai plus jamais eu peur de la jalousie d’autrui.
    J’ai pris conscience que, l’on soit croyant ou non, qu’il y a une justice cosmique et qu’il fallait faire attention à l’effet boomerang (on récolte ce que l’on sème). J’ai compris également que lorsqu’on est attaqué, il ne fallait pas se laisser piéger par ses propres émotions comme la colère, la haine, l’amertume, (l’effet boomerang étant de tomber malade par exemple) mais qu’il fallait réellement combattre son adversaire point par point, avec toute sa lucidité, son discernement, son pragmatisme. Dans ce genre de mésaventure, le point positif c’est le tri qui se fait naturellement dans les relations.
    Pour répondre à tes questions :
    La personne qui est contre vous: quel est son intérêt à vous « détruire » ? Pour qui travaille-t-elle (éventuellement) ? Quelle est son histoire/son expérience personnelle (a-t-elle subi des échecs…) ? Souhaiterait-elle être à votre place ? Prendre votre place ? Avez-vous des antécédents avec elle (dispute, échange de mots, vous ne pouvez pas vous voir en peinture, des caractères ou des avis différents, elle a pris votre ambition/votre passage à l’action pour de l’adversité contre elle (alors que ce n’est pas du tout le cas), elle vous trouve arrogant…) ? Bref il peut y avoir une multitude de raisons valables (ou non), qui peuvent justifier votre « destruction »…Pourquoi une personne emploie-t-elle une partie de son temps et son énergie à essayer de vous détruire (alors qu’elle aurait bien mieux à faire) ? Quel est son agenda ?
    Le véritable problème est donc celui de la jalousie, un sentiment stupide et laid, agissant comme une véritable gangrène sur la personne jalouse. La jalousie traduit également un manque de confiance en soi et en la vie, un manque de confiance au « donner et recevoir », un manque de confiance sur le principe que tout le monde peut réussir, alors oui, cela demande du travail, des efforts, des recherches, cela demande de l’endurance, de la persévérance, cela demande d’accepter de ses échecs, de s’en relever et d’apprendre de ses échecs. Et oui, pour réussir, on passe par toutes les phases de doutes… Oui, il est vrai également que pour certains la réussite est peut-être plus facile que pour d’autres, néanmoins elle est là pour tout le monde. Le plus important est le chemin ou les chemins qui vont nous conduire à la réussite.
    Ne pas oublier également que nous sommes tous des miroirs les uns pour les autres. La lumière de ton miroir Chris était simplement un peu trop forte pour l’autre…
    Je te souhaite toutes les réussites possibles dans l’avenir et que du Bonheur !!!!!!!!!!!
    Très amicalement.
    Patricia

  3. Salut Chris,
    Ton histoire montre bien qu’il est très difficile de trouver des personnes dignes de confiance et dénué d’intérêt. Notre société actuelle est porté par l’individualisme de chacun, le partage, la confiance,l’entraide, sont des valeurs que l’on retrouve de moins en moins aujourd’hui.
    De toutes expériences négatives, comme celle que tu viens de vivre, il est essentiel dans tirer des enseignements je pense qu’aujourd’hui ton équipe est bien plus forte qu’avant et et que tu as passé un niveau suivant qui t’amènera obligatoirement vers le succès dans ton business, il est fort probable que dans quelques années tu remercies ces gens-là pour l’expérience qu’ils t’ont fait vivre
    Au plaisir.

    David

    (Ps : ta barre de réseau sociaux est très gênante sur smartphone. Elle tombe en plein sur l’article.)

  4. Bonjour Chris,

    Personnellement je suis également dans la niche de l’indépendance financière et je suis étonné de voir à quel point certaines personnes peuvent aller. On se rend compte que le business c’est un monde de requin, il faut manger les autres ou se faire manger…

    Nicolas

  5. bonjour Chris
    ben ça alors ! Si je m’attendais à cela !
    Le seul « pb » auquel j’ai dû faire face est un plagiat d’article, et rien que cela m’avait mise hors de moi…
    Je te souhaite simplement bon courage pour la suite et te dis (comme le souligne ton blog) : reste LIBRE de tes ambitions et de tes écrits, quand bien même d’autres restent prisonniers de leur jalousie et tentent de faire échouer ton navire.
    Le tout est d’avoir sa conscience intacte et rester en accord avec soi-même fait aussi partie de la réussite. Alors, continue !
    Amicalement
    Linette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge