7 conseils pour investir en bourse

Quand j’habitais encore à Miami, j’ai pris des cours du soir au Miami Dade College, sur la bourse, le forex, l’import/export ou encore l’investissement immobilier.

Le prof du cours de bourse est un de mes mentors  et il m’a permis de découvrir pas mal de choses à ce sujet.

Dans cet article, je vais vous faire profiter de son expérience (30 ans d’investissement en bourse) et des conseils qu’il m’a prodigué.

Ce sont des conseils très simples, mais qui peuvent être utiles pour les novices:

1 – Ne jamais investir de l’argent qui est nécessaire à votre survie. Ne mettez pas non plus tout sur le tapis (y compris si vous pensez faire le « trade » du siècle). Investissez en bourse de l’argent dont vous n’avez pas besoin et considérez le comme perdu.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Joe Girard: le meilleur vendeur de tous les temps)

2 – « Forever stock »:

Mon mentor me parlait souvent de Warren Buffett. Et d’ailleurs pour tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin à la bourse, c’est vraiment LA référence; c’est un « self-made man » et grâce à la bourse il a amassé une fortune personnelle de $44 milliards de dollars (soit la troisième personne la plus riche du monde;  cf. classement Forbes à mars 2012 dans mon article: 20 façons de penser comme un « riche »).

WB achète évidemment des actions avec des fondamentaux en béton, mais aussi avec un bon timing.

Exemple: Il a acheté l’action Coca Cola dans les années 80 où elle était au plus bas (suite au changement de la recette du Coca qui n’avait pas marché auprès du public). Vous savez le genre de position que l’on prend sans avoir à surveiller son portfolio tous les jours, sans avoir à regarder en arrière.

Si vous regardez les principales positions de WB vous verrez que ce sont des positions sur le très long terme, ce que les anglo-saxons appellent « Forever Stocks ».

Citation en anglais:
InvestingAnswers’ identifies candidates for Forever Stocks by following Warren Buffett’s simple yet successful investing advice: “It’s far better to buy a wonderful company at a fair price than a fair company at a wonderful price.”

Donc en gros la stratégie de WB c’est d’acheter une action qui est sous-évaluée par rapport à la valeur réelle de l’entreprise, avec des fondamentaux en béton, au meilleur moment, et garder cette position sur le très long terme.

J’essaye d’appliquer la même stratégie que lui et je pense que c’est une bonne formule. Par contre mon broker (et surtout celui de WB) n’est certainement pas du même avis, vu qu’il s’enrichi uniquement quand j’achète ou revends mes actions et pas le reste du temps.

N’hésitez pas à investir sur le très long terme ! (10, 15, 20 ans).

Autre petit conseil de WB, n’investissez jamais lors d’une entrée en bourse (cf. mon article: Entrée en bourse de facebook: Pourquoi nous devons attendre).

Un dernier,  en bonus, de WB: « Be fearful when others are greedy and greedy when others are fearful »

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: 10 habitudes des personnes les plus riches du monde)

3 – Avant d’investir en bourse, éduquez-vous. On ne se jette pas dans le grand bain sans savoir nager, il faut apprendre à nager d’abord. Pour la bourse, c’est pareil, la plupart des gens parlent de la bourse comme d’un « casino » car ils ne savent pas comment cela fonctionne. Cela reste très opaque pour eux.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: 16 façons d’apprendre à vos enfants à être financièrement indépendants)

4 – Ne laissez pas gérer votre portfolio par votre « banquier » ou qui que ce soit. Faites le vous-même. En général les conseillers dans les banques n’y connaissent rien et cherchent juste à vendre des produits à leurs clients. Récemment un proche m’a dit qu’il avait perdu X euros en bourse, après quelques explications il s’avère que le responsable de cette perte (en fait les tords sont partagés puisque ce proche a bien dit « oui ») était un conseiller de « La Banque Postale » qui lui avait fait prendre des actions dans le cadre d’une assurance vie. Choisissez vous-même vos actions ! Et prenez un « broker » (Boursorama en France par exemple, moi je suis chez Schwab aux Etats-Unis).

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: 7 raisons pour lesquelles vous n’êtes pas encore un millionnaire)

5 – Si vous souhaitez jouer la sécurité en bourse, privilégiez les actions qui versent des dividendes. En général le cours de ces actions est peu volatile et vous touchez donc une ou plusieurs fois par an des dividendes. Par exemple avec mes actions Intel (INTC), je touche des dividendes 4 fois par an.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: 25 façons de faire 1 million d’euros)

6 – Si au contraire vous souhaitez prendre plus de risques, vous pouvez utilisez la stratégie d’investissement contrarien.

Il y a toujours un groupe d’investisseurs qui « trade » contre les tendances, une stratégie d’investissement que l’on nomme investissement contrarien. Et beaucoup de personnes se voient eux-mêmes comme des contrariens, mais quand les choses se compliquent ils ont rarement les « tripes » d’être de vrais contrariens. Pour être un vrai contrarien, vous avez besoin d’avoir à la fois une tolérance de risque énorme, et aussi d’avoir une patience à toute épreuve.

Acheter du Apple (AAPL) en 2002, vendre du Yahoo (YHOO) en 2000, vendre du pétrole en 2008, porter des pyjamas en 2012…=)                                                                            Le concept derrière le fait d’investir n’est pas différent de la nature animale de base. C’est toujours plus sécurisant d’être dans le troupeau qu’être en dehors. Vous pouvez dormir la nuit si votre action préférée « se dirige vers le sud », parce que des millions d’autres « traders » ont subi le même sort que vous. Mais la « vraie monnaie » se fait contre la tendance, comme acheter du Pier 1 Imports (PIR) à $0.11 l’action en mars 2009 (aujourd’hui (10/09/2012, proche de $20 l’action; pour $5000 investi en mars 2009, on serait aujourd’hui à la tête d’un peu plus de $900000).

Bien sûr vous auriez pu prendre du Johnson & Johnson (JNJ), comme tout le monde, et ramasser 50% d’augmentation en 3 ans. Mais vous n’auriez pas eu la satisfaction d’avoir un niveau de retour sur investissement qui vous permet de dire « screw the rest of the world ».

Nokia est pour moi un bel exemple d’investissement contrarien (cf. mon article: Bourse: NOKIA (NOK)).

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: « Banque infinie »: kezako ?)

7 – Choisissez des actions qui correspondent à vos valeurs! Moi j’évite les actions des compagnies qui vendent du tabac, des armes…tout ce qui pour moi représente quelque chose de négatif.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: 7 autres conseils pour investir en bourse [suite])

 

Et vous quels sont vos conseils ? Avez-vous des questions ?


15 réflexions au sujet de « 7 conseils pour investir en bourse »

    • Richard,

      Oui si nous avions investi dans du Apple au début des années 2000, on aurait le « portfolio bien garni » à l’heure actuelle…comme on dit le meilleur moment pour planter un arbre c’était il y a 30 ans, le 2eme meilleur moment c’est maintenant!
      En bourse au jour d’aujourd’hui ce ne sont pas les opportunités qui manquent…Nokia, Alcatel Lucent pour ne pas les nommer, entre autres…Il suffit juste de se lancer!

      Quand les soit-disant « bonnes actions à avoir dans son portfolio » font la une des magazines et des journaux, c’est que c’est déjà trop tard…il faut prendre le train des le début, pas une fois que les gains ont été ramassés par les « gros »…

      A très bientôt,
      Chris

      • Bonjour !

        Les « bonnes actions à avoir dans son portfolio » sont parfois à la une des journaux. Il faut distinguer les espérances de retournement des analystes et les valeurs de croissance.
        Une valeur de croissance qui a fait ses preuves, en reste une. C’est une affaire de business model, plus que d’hommes (même si les hommes sont importants).

        Par contre, les journaux ont tendance à dire « Acheter » pour tout.

  1. Vos conseils sont très intéressants et bénéfiques pour les investisseurs qui se frottent pour la première fois à la bourse.

    Très bon article !

  2. bonjour

    merci pour ce partage, pensez vous qu’il est judicieux d’investir en bourse en privilégiant les actions à haut rendement pour les dividendes.

    ceci peut être une stratégie judicieuse

    ludovic

    • Ludovic,

      Pourquoi pas, après c’est au cas par cas. Maintenant on dit souvent qu’il faut se méfier des actions qui rapportent 8/10% (voire plus) de dividendes par an…c’est un peu trop beau pour être vrai…si c’était si facile tout le monde n’aurait qu’à investir dans ce type d’actions. Certaines actions sont généreuses en dividendes, mais perdent de la valeur chaque année…

      A très bientôt,
      Chris

  3. Bon résumé pour débuter en bourse. Il faut surtout bien gérer son capital de départ car lorsqu’on est débutant l’appât du gain rapide est très tentant et on peut se retrouver « nu » très rapidement…

  4. En tout cas, le timing est vraiment important, que ce soit dans la société, à la maison…. dans la vie quotidienne. C’est qui est sûr, la personne qui en sait gérer aura un avenir brillant plus tard. J’ai décidé de lire et relire plusieurs fois votre article afin d’en tirer les bons conseils. Très intéressant, merci beaucoup!

  5. Les infos présentées sont pertinentes et intéressantes. Cet article est pas mal du tout, cela permet d’y voir un peu plus clair.
    Valentin

  6. Merci pour ce partage, c’est pas mal du tout. Je m’occupe de la partie actu pour la ville de la Rochelle et je ne vais pas hésiter à relayer votre article. Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge