Les 3 livres qui m’ont le plus inspiré !

INSP

 

S’il fallait n’en choisir que 3, ça serait ceux là !

Voici donc les 3 livres qui m’ont le plus inspiré.

 

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: De l’amitié…)

 

RD

1. « Père Riche, Père Pauvre » de Robert Kiyosaki:

C’est un livre que j’ai découvert en 2008. Et qui d’ailleurs avait été lu en premier par ma femme et c’est elle qui me l’a fait découvrir (tout comme elle m’a fait découvrir pas mal de choses; mais ne lui dites pas, elle va prendre la grosse tête …=) ).

Pour résumer ce livre en quelques lignes: Robert Kiyosaki, l’auteur du livre, nous raconte son chemin de vie depuis sa plus tendre enfance jusqu’à aujourd’hui et nous explique qu’en fait il a été « élevé » par 2 pères. Son père biologique (« Père Pauvre », qui était professeur, et qui, malgré une carrière plus qu’honorable s’est retrouvé au chômage alors qu’il avait 50 ans passé et qui par la suite a essayé de monter des entreprises sans succès…) et le père de son ami d’enfance (« Père Riche », entrepreneur à succès) qui a été un véritable mentor pour le petit Robert.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: 14 choses que les personnes qui ont confiance en elles ne font pas)

En gros le « père pauvre » représente la voie que l’on choisi tous ou que l’on est censé choisir dans notre société moderne. Faire des bonnes études et avoir la « sécurité de l’emploi » avec un salaire « correcte ». L’auteur nous démontre que ce n’est pas ce chemin là qu’il faut prendre pour s’enrichir.

Le « père riche » quand a lui est un entrepreneur à succès et apprend à Robert qu’il ne faut pas travailler pour l’argent, mais qu’au contraire il faut que l’argent travaille pour nous (l’argent d’ailleurs travaille très dur, bien plus dur que nous). Aussi il le familiarise avec le concept de revenus passifs (la 1ère fois que j’ai eu vent de ce concept, c’est en lisant ce livre; d’autres appellent cela des revenus alternatifs). Il lui explique également que notre maison dont nous sommes « propriétaire » n’est pas un actif, mais au contraire notre plus gros passif (bilan comptable). Aussi fait-il la distinction entre bonnes dettes et mauvaises dettes. Une bonne dette étant quelque chose qui nous rapporte de l’argent (comme acheter un appartement que l’on met en location; les loyers devant couvrir toutes les dépenses (prêt, charges, impôts/taxes…)). Une mauvaise dette, quant à elle est une dette qui ne nous rapporte pas d’argent (comme notre résidence principale par exemple; même si elle peut constituer une épargne forcée; ou encore l’achat à crédit d’une voiture).

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: 10 choses que les gens qui réussissent font différemment pour réaliser leurs rêves)

C’est un bouquin très intéressant et qui vous familiarisera avec tous ces concepts. Je vous le recommande vivement !

S4H

2. « La semaine de 4 heures » de Tim Ferriss:

Alors celui là, je l’ai découvert complètement par hasard dans une librairie à Paris, non loin de Saint Michel. Il devait venir de sortir et il était sur un présentoir à côté de la caisse et le titre m’a tenté…

Ce livre a confirmé ce que j’avais appris dans le livre de Kiyosaki. Il fallait que je trouve un moyen de me constituer des revenus passifs (alternatifs).

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Personnes qui ont de la force de caractère: les 13 choses qu’elles évitent de faire)

Et c’est avec ce livre que je me suis rendu compte que l’on pouvait être très efficace dans son travail avec un minimum de temps consacre à cela.

Tim nous raconte dans son livre comment on peut réaliser ses rêves même les plus fous (et sans forcément avoir gagné au loto; souvent les rêves que l’on a sont beaucoup moins chers à réaliser que ce que l’on pense). Pour sa part il est devenu champion de boxe, un des meilleurs danseurs de tango…et tout ça en quelques mois…

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: PERSONNES TOXIQUES, comment les identifier (et s’en protéger))

Comment se trouver une « muse » (une source de revenue) et comment l’automatiser pour que ce soit elle qui travaille à notre place.

Il nous dit d’ailleurs qu’on voit une bonne entreprise au fait qu’elle puisse tourner sans son chef (en l’occurrence nous)…le but de créer une entreprise n’étant pas d’en être l’esclave…

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: 8 raisons pour lesquelles vous n’arrivez pas à vous sortir de « l’effet plateau » !)

Il nous dit que dans la vie, ne rien faire n’existe pas et qu’il y a bien plus de choses intéressantes à faire que de passer des coups de fils, envoyer des fax, faire des photocopies…comme s’éduquer, apprendre à jouer un nouvel instrument de musique, voyager…

Et comme Robert il dit que la chance sourit aux audacieux et que c’est sûr que si on attend derrière un bureau, il ne se passera rien…

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: 38 personnalités qui ont échoué au départ)

Là aussi donc très bon livre, qui remettra en cause pas mal de choses dans nos conceptions de la vie, du travail, de l’argent…

MFL

3. « The Millionaire Fastlane » de MJ DeMarco:

Que j’ai lu récemment quant à lui. A ma connaissance, il n’existe pas encore en français. Le terme fastlane est un terme qui m’était familier, car Robert Kiyosaki l’employait déjà dans ses livres et dans son jeu de société (Cash Flow 101). Par contre MJ DeMarco ne se met pas dans le même panier que Kiyosaki et Ferriss et dit qu’ils ont réussi en vendant leurs livres et non avant…contrairement à lui.

MJ DeMarco vient d’une famille pauvre monoparentale (mère) et n’avait aucune aspiration particulière jusqu’au jour où il a eu le déclic ! Ce jour là, MJ regardant la télé et changeant de chaine à l’aide d’un manche à balais (la télécommande étant cassé)…décide de lever son gros derrière d’enfant « obèse » et de sortir pour aller s’acheter une glace dans la superette du coin…et là miracle, sur le parking de la superette, une Lamborghini Countach…la même qui est sur le poster de sa chambre…un homme jeune (20/30 aine) sort de la superette et se dirige vers le bolide…MJ est médusé qu’un homme aussi jeune puisse se payer une telle voiture…lui qui d’habitude n’est pas très vif d’esprit pose la question suivante du tac au tac au jeune homme: « Qu’est-ce que vous faites dans la vie ? »…et l’homme de lui répondre: « je suis un inventeur » en fermant la porte de la « Lambo » et quittant le parking à vive allure…MJ resta planté là…et à ce jour celà reste un des moments les plus marquants de sa vie.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: En parlant d’amour…)

Il a cogité des jours et des jours, se demandant ce que l’homme à la Lamborghini avait bien pu inventer…et s’en voulant de ne pas lui avoir posé plus de questions…une chose était sûre pour lui, un jour il aura sa Lamborghini ! (et jeune de préférence, pour pouvoir en profiter pleinement).

MJ continua donc ses études, mais une fois dans la vie active il se rendit compte qu’être employé ou cadre dans une grosse société n’était pas fait pour lui…le revoilà assis donc dans le canapé chez sa mère…fumant les jours comme des cigarettes…et sa mère le poussant à accepter n’importe quel petit boulot (qui étaient loin de correspondre à son niveau d’études).

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Comment gagner un débat dans 100% des cas)

Un jour, alors qu’il est chauffeur de limousine, et s’apercevant que les clients lui demandent souvent des renseignements sur des autres services de limousine dans d’autres villes et d’autres aéroports, lui vient l’idée de créer un site internet…

Il plaque tout, quitte la « windy city » (Chicago) et va s’installer à Phoenix Arizona (pour le climat) avec 3 sous en poche…il vit dans un tout petit appartement, contrôle toutes ses dépenses et vie frugalement…Il se met à la tâche, apprend le coding sur le tas et met son site en place…il se fait rémunérer sur les leads qu’il envoie aux compagnies de limousines…c’est tout nouveau et il doit expliquer le système à tous ses partenaires (qu’il a démarché via « cold calling »)…pendant quelques mois rien…

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: L’histoire fascinante d’Abraham Lincoln)

Et puis ça commence à prendre, et de fil en aiguille il fait ses premiers milliers d’euros, puis des centaines de milliers d’euros…et c’est à ce moment là qu’il se voit proposer une offre qu’il ne peut refuser…2 Millions de dollars pour sa compagnie…pour lui c’est « l’Amérique » (sans mauvais jeu de mot)…il vend, empoche les 2 Millions, paye les impôts, achète une maison et des voitures de luxe, investi dans un nouveau business qui se plante assez rapidement, et en moins de temps qu’il ne faut pour le dire…se retrouve « à sec » (enfin presque) !

Comme le dit lui même MJ DeMarco, 2 Millions de dollars ne vous permet pas d’avoir un train de vie de millionnaire…pour avoir un train de vie de millionnaire, il faut au moins 10 millions de dollars…

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: La chance est une compétence)

Enfin bref, il se retrouve à la case départ…quelques mois passent et la compagnie qui a racheté la sienne connait des problèmes financiers et doit revendre avec perte et fracas l’ancienne compagnie de MJ…MJ est intéressé et connait son potentiel…il l’a récupère pour une fraction du prix pour lequel il l’avait vendu quelques mois plus tôt.

Il se remet encore une fois à la tâche et en quelques mois, en faisant des améliorations, se retrouve à la tête d’une compagnie qui « pèse » une nouvelle fois plusieurs millions de dollars…

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Et si vous gagnez au loto ?)

Aujourd’hui il a un patrimoine excédant les 10 millions de dollars et il continue à investir…

Pour finir avec MJ De Marco et « The Millionaire Fastlane », je vais résumer quelques points importants (la recette pour devenir riche):

– Dans notre société actuelle, il y a les producteurs et les consommateurs…pour s’enrichir, il faut se trouver du côté des producteurs évidemment !

– Il faut que nous soyons à la place du conducteur et pas à celle du passager (dans notre vie en général, dans nos investissements…c’est nous qui devons prendre les décisions…ne surtout pas être passif !).

– « S’enrichir » ($500 000) « peut être » après 40 ans de dur labeur (employé, cadre) ou s’enrichir (plusieurs millions de dollars) en moins de 5 ans (entrepreneur, investisseur)…c’est la « slowlane » et la « fastlane »…(dans le livre évidemment il vous donne tous les détails et il vous explique comment il y est arrivé; le but n’étant pas de faire un article à rallonge).

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Etre occupé et être productif sont 2 choses différentes ! [3 conseils pour améliorer votre productivité])

 

J’en oublie certainement mais cela vous donne déjà une bonne idée de ces 3 livres !

Si vous ne les avez pas déjà lu, je vous les recommande vivement !

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Persévérons !)

 

Et vous quels sont les 3 livres que vous recommandez ? Que pensez-vous des 3 livres que je viens de citer ?

 


7 réflexions au sujet de « Les 3 livres qui m’ont le plus inspiré ! »

  1. Salut à toi,
    J’ai lu la semaine de 4h, ça à été la révélation 🙂 Je vais commande pere riche, père pauvre rapidement car je n’entend que du bien de Kiosaky sans jamais avoir lu aucun de ses livres.
    Je conseil aussi « réfléchissez et devenez riches », de Napoléon Hill.
    Romain

    • Romain, merci pour ton retour !

      Effectivement « Think and Grow Rich » de Napoleon Hill est très bien également.

      Beaucoup de bouquins de dev perso sont très inspirants…mais ce sont ces 3 là qui m’ont le plus marqué !

      A très bientôt, ici ou ailleurs,
      Chris

  2. Bonjour,

    Napoléon Hill est un auteur recommandable en la matière, au même titre que Dale Carnégie et quelques autres. Mais au delà des moyens d’utiliser son potentiel il est intéressant de connaître les ressorts de la communication interpersonnelle et d’avoir une vision opérationnelle du Monde et des rapports humains. Cela contribue a vous donner des clés pour réaliser vos ambitions qui ont forcément une dimension sociale. Sur ces deux thèmes, je vous recommande les bouquins de Watzlawick le porte parole de l’Ecole de Palo Alto (Une logique de la communication, Les cheveux du baron de Munchausen, etc…) qui ont en ce qui me concerne changé ma vision du Monde et mes rapports aux autres. Et je recommande également une perle : L’éloge de la fuite de Henri Laborit qui revisite les comportements humains et qui vaut son pesant de cacahuètes.

    Bien cordialement
    Patrick

  3. merci pour ces conseils de lecture. je pars 2 semaines en vacances aux maldives et j’adore lire un bon bouquin au bord de la piscine.

    pour ma part j’ai adoré l’alchimiste de paulo coelho : un véritable inspiration, une invitation au voyage et à la quête du bonheur.

    merci et bonne journée

    céline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge