10 habitudes pour améliorer votre créativité [Article Invité]

ICAujourd’hui, j’ai l’honneur d’accueillir sur Ambition Libre, Christopher Lieberherr du blog SpeeDevelopment. Christopher vit à Genève. Compositeur de musique classique, professeur de piano, étudiant en économie et management et amoureux de la vie, il est  passionné par l’amélioration constante de soi-même depuis l’âge de 10 ans.

Notre environnement nous demande de trouver constamment de nouvelles solutions toujours plus créatives et efficaces. Certaines personnes parlent de l’ère de l’information, je parlerai plutôt de l’ère de la créativité. Les bâtisseurs du monde de demain sont ceux qui, d’après les informations connues, arrivent à les modeler et à les transcender pour changer notre destin.

Dans ma pratique de compositeur, j’ai été de nombreuses fois confronté à un manque d’inspiration. Au fil des années, j’ai développé diverses techniques pour m’assurer d’avoir un flot continu de créativité, une rivière où il me suffit de plonger mes mains pour y trouver ce que je désire. Cet article a pour but de vous aider à améliorer quotidiennement votre créativité à travers 10 habitudes que je considère comme indispensables.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: La procrastination structurée)

1. Créez tous les jours

Il est essentiel que vous pratiquiez votre activité créative absolument tous les jours. C’est en forgeant qu’on devient forgeron et c’est en créant qu’on devient créateur. Vous remarquerez qu’après quelques jours à avoir pratiqué votre activité, votre inspiration sera plus lumineuse et percutante. Le fait d’être plongé quotidiennement dans la création pousse votre cerveau à faire de nouvelles connexions et votre esprit à constamment s’alimenter d’idées innovantes. Ce moyen est prouvé empiriquement et si vous ne me croyez pas, je vous conseille d’essayer d’écrire par exemple tous les jours pendant 1 mois. Si après ce délai votre écriture ne devient pas plus fluide je vous prierai de me contacter =). Peu importe la technique que l’on a, le fait de créer sans interruption améliorera dramatiquement la qualité de vos créations. Bien sûr, avoir un esprit critique sur son travail favorisera un développement plus rapide.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: De l’amitié…)

2. Ne vous censurez pas

Votre côté rationnel ne doit surtout pas intervenir durant le processus créatif. En d’autres termes, éteignez votre cerveau gauche (oui, scientifiquement ce n’est pas exact… mais vous comprenez la métaphore). Redevenez un enfant à l’imagination débordante ! Ne limitez pas votre création à de futures contraintes techniques ou à de l’autocensure. Ce moment-là vous appartient, VOUS êtes le créateur et aucune règle ne pourra vous arrêter.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: 14 choses que les personnes qui ont confiance en elles ne font pas)

3. Pratiquez la relaxation

Se mettre dans un état second pendant une trentaine de minutes est extrêmement efficace. Si, à un moment ou l’autre, vous bloquez sur un problème, arrêtez tout et relaxez-vous. Peu importe le moyen de relaxation, mais vous devez dans tous les cas ne faire aucune activité et laissez votre esprit voyager. J’aime par exemple me coucher 30 minutes ou 1 heure avant ma nuit de sommeil et laisser mon esprit explorer de nouvelles idées. Vous pouvez aussi fermer les yeux et vous concentrer uniquement sur votre respiration. D’expérience, je déconseille d’écouter de la musique durant ce moment de détente. Votre esprit sera concentré sur le cheminement de la mélodie et cela l’empêchera de créer de nouvelles connexions. J’ai aussi l’habitude de prendre une douche froide avant mon moment de relaxation. Cela m’aide à me mettre dans les conditions optimales.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: 10 choses que les gens qui réussissent font différemment pour réaliser leurs rêves)

4. Utilisez l’association

Vous n’avez pas d’idées ? Prenez deux idées quelconques et associez-les pour en avoir une troisième. En faisant ainsi un brainstorming associatif, vous remarquerez que des perles jailliront (et aussi beaucoup d’idées farfelues et inutiles…). De nombreuses grandes multinationales pratiquent cette technique comme Google, Amazon ou Apple pour résoudre des problématiques techniques et artistiques qui semblent, de prime abord, insolubles.

Comme exemple:

a) Vitre + chauffage = Du verre chauffant ? Vitre chauffante ? Le chauffage du futur ?

b) Ternaire + Pop = Remettre au goût le ternaire dans la pop

c) Cigarette + écologie = Créer une cigarette biodégradable ? Mettre une graine dans chaque cigarette ainsi les fumeurs participeront à la reforestation ? (Après 2-3 recherches j’ai constaté que cette idée existe déjà. La « Cigg Seeds » fut inventé par Ben Forman).

J’ai pris à peine 15 secondes pour écrire ces trois idées. Si on y accorde une vingtaine de minutes, on peut aisément en avoir une cinquantaine et ensuite analyser les contraintes techniques et le potentiel de chaque idée. La carte heuristique peut être un outil efficace et utile pour cette pratique.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Personnes qui ont de la force de caractère: les 13 choses qu’elles évitent de faire)

5. Construisez-vous un réseau

Les gens sont source d’idées. L’idée du Polaroïd vient d’une question naïve de la fille de l’inventeur. La question était de savoir pourquoi il était impossible de voir instantanément la photo. Il est aussi peu probable qu’Apple ait vu le jour sans la rencontre d’idées de Wozniak et Jobs.

Votre entourage sera une immense source d’inspiration et d’idées si vous apprenez à bien les sélectionner et bien les écouter. Entourez-vous d’individus passionnés, inspirants, fous, créatifs ou encore (et surtout) d’une mentalité totalement différente de la vôtre. Partagez avec eux vos idées et créations pour qu’ils puissent les enrichir avec leur point de vue et à l’aide de leurs compétences. Ne vous en faites pas, personne ne volera vos précieuses idées. Et n’oubliez surtout pas de remercier à toutes les occasions, même si leurs avis peuvent vous froisser certaines fois.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: PERSONNES TOXIQUES, comment les identifier (et s’en protéger))

6. La boîte à idées

Cette une technique que l’entreprise BIG (spécialisée dans la création d’idées) utilise régulièrement. Tellement régulièrement que 3 personnes travaillent à plein temps sur cette activité. En quoi consiste-t-elle ? Eh bien, c’est très simple, l’entreprise a une grande boîte noire où se trouvent des centaines voire des milliers de petits objets, mots ou gadgets de tous les horizons du monde. Dès qu’un collaborateur manque d’inspiration, il plonge sa main dans la boîte et retire un objet. De cet objet, il tentera de contourner son problème.

Faites-vous une boîte à idées et mettez-y toutes les choses les plus farfelues que vous trouverez et alimentez-la le plus souvent possible. À chacun de mes voyages, je m’amuse à chercher l’objet le plus étrange de la région. Si vous ne pouvez pas le prendre pour des raisons pratiques et/ou légales, faites-en une photo ou écrivez ce qui vous a marqué.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: 8 raisons pour lesquelles vous n’arrivez pas à vous sortir de « l’effet plateau » !)

7. Ayez toujours de quoi écrire

De mon point de vue, c’est le conseil le plus important. Rousseau écrivait à l’arrière de cartes à jouer durant ses promenades, Nietzsche à coup d’aphorisme et la chanson Billie Jean a été écrite après un rêve de Michael Jackson. Vous aurez probablement plus d’un éclair de génie dans votre vie, soyez sûr d’avoir toujours de quoi graver cette idée quelque part pour ne pas l’oublier. Il suffit parfois d’une seule idée pour changer votre vie à tout jamais, ne la laissez pas s’échapper ! Harv Eker, dans son livre « les secrets d’un esprit millionnaire » (ça, c’est un titre marketing à l’américaine comme on les aime ) aime à rappeler qu’il suffit d’une idée valant un million pour changer sa vie (et une idée pour éliminer la faim dans le monde ça vaut des prunes ?).

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: 38 personnalités qui ont échoué au départ)

8. Soyez discipliné

On associe souvent la création à la débauche, aux drogues et à l’alcool. Je pense que cela est complètement faux. Les grands créateurs décadents étaient productifs MALGRÉ leurs vices et non l’inverse ! Pour prendre l’exemple de la musique, les compositeurs ayant laissé les répertoires les plus vastes sont ceux qui étaient les plus stricts avec eux-mêmes. Prenez l’exemple de Bach ou Beethoven.

Ce n’est pas en ayant votre esprit brouillé par je ne sais quelle substance que vous laisserez votre génie percer. De plus, il ne faut pas oublier que l’idée n’est que le premier pas du chemin de la création. Si la drogue peut vous donner l’inspiration, elle vous empêchera très certainement de la concrétiser.

Pour ma part, j’ai connu une grande vague d’inspiration durant la période de 7 mois où j’ai pratiqué le sommeil polyphasique. Les nombreuses contraintes qu’ont été amenées par cette pratique n’ont en rien affaibli mon imagination. C’était plutôt l’inverse !

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Les 3 livres qui m’ont le plus inspiré !)

9. Ayez un rituel

Créez-vous un rituel avant de commencer votre activité créative. Cela vous permettra de vous conditionner dans un état spécifique à la création. La relaxation peut par exemple faire partie de votre rituel. Peu importe le contenu de celui-ci, l’important est que vous envoyez le message à votre cerveau de se détacher des soucis terrestres pour s’envoler dans les sphères de la création.

À titre d’anecdote, Mozart mangeait du poisson, allait se promener et laissait son esprit vagabonder de mélodie en mélodie. L’idée attrapée, il composait mentalement l’oeuvre et la stockait dans son esprit. Il pouvait ensuite « l’imprimer » sur papier à sa guise. Son esprit était bien sûr exceptionnel et peu de gens pourraient écrire entièrement une oeuvre dans leur tête, mais on peut remarquer que malgré son génie, Mozart appliquait un rituel précis.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: En parlant d’amour…)

10. Croyez en vous

Ne vous laissez pas aller à des idées négatives et pessimistes. Croyez en vous ! Vous êtes aussi créatif que n’importe quelle autre personne et même, qui sait, vous êtes peut-être un génie dans un domaine inconnu ? Un grand créateur croira toujours en son art (pas forcément en lui) et même si le monde pense l’inverse. Ne laissez personne vous démoraliser, vous dénigrer ou vous pousser à arrêter. Prenez l’exemple de Van Gogh, son entourage ne croyait pas en lui et en son génie, et pourtant, maintenant ses tableaux se vendent plusieurs millions.

Ne croyez pas ce que je viens d’écrire, expérimentez-le ! Je vous invite à choisir un domaine où vous voulez améliorer votre créativité. Une fois le domaine identifié, intégrez une de ces 10 habitudes dans votre quotidien. Une fois implémentée, attaquez-vous à la suivante et ainsi de suite.

(Un autre article qui pourrait vous intéresser: Comment gagner un débat dans 100% des cas)

CL

 

 

 

 

 

 

Christopher Lieberherr

 

 

Et vous, vous avez une 11ème habitude pour améliorer votre créativité ?

 


5 réflexions au sujet de « 10 habitudes pour améliorer votre créativité [Article Invité] »

  1. Très intéressant ! Pour ma part, simplement par plaisir, lors des trajets en métro (car il y a toujours beaucoup de gens), j’aime m’imaginer très rapidement le profil de chaque personne rien qu’en les observant, deviner leurs petites habitudes, à quoi ils pensent, leurs traits de caractère, les moments importants qu’ils sont en train de vivre etc…c’est assez amusant !

  2. Intéressant! mais l’idée de chercher une aide ailleurs peut être vous empêche de croire en vous…
    Est ce que c’est pas plus gratifiant d’avoir créé quelque chose par soi-même ?

  3. Anastasia : Vraiment intéressant ! Mon téléphone portable était justement déchargé aujourd’hui alors je me suis amusé à essayer ce jeu. J’ai perçu ces 30 minutes de transports en commun comme 2 ! Incroyable 🙂

    Jose : Je pense que vous parlez de l’habitude 5 (éventuellement la 6) ? A mon avis, la créativité n’émerge pas d’un néant au plus profond de nous-mêmes. Croire que sa création ne peut être imputée qu’à nous-mêmes est un poil utopiste. D’ailleurs, les plus grands artistes ont souvent eu les plus grands maîtres soit par un enseignement direct soit en s’inspirant de leurs oeuvres et ouvrages. Ce n’est pas parce qu’on prend en compte l’avis d’une personne ou encore qu’on s’inspire d’une oeuvre existante que pour autant nous ne « créons » pas. C’est un parti pris philosophique, mais je ne crois pas en la création « ex nihilo ». Personnellement, je considère qu’elle est toujours le prolongement, la combinaison voire la sublimation de quelque chose de déjà existant.

    Merci à vous deux pour cet enrichissement !

  4. Article très intéressant, comme beaucoup écrit par Chris. Le côté rituel a pour moi une importance tout particulière, non pas en tant que tel mais plutôt car il permet de systématiser une habitude positive.

    Je ne sais plus quel auteur avait déterminé qu’une habitude positive était assimilée et devenait alors automatique après 21 jours de répétition. J’ai fais le test à plusieurs reprises et c’est le cas. Que ce soit arrêter de boire des boissons sucrées ou faire du sport, une fois qu’on passe le cap des trois semaines, le corps s’est habitué et marche en automatique.

    Pour le dernier point, il est fondamental de croire en soi, et la méthode Coué peut aider, en tout cas c’est ce que j’utilise pour ma part !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge